Kamel Daoud: "Le voile, c’est un choix de soumission, une pression sociale…"

date 2017/09/17 views 1123 comments 1
author-picture

icon-writer Abderrazak. B. / version française: Moussa. K.

Décidément, l’écrivain algérien, Kamel Daoud n’en finit pas de faire polémique. Cette fois-ci, l’écrivain estime que le voile est "un choix de soumission, une pression sociale et communautaire…".

Invité sur le plateau de la radio française "Europe 1", Kamel Daoud a été interrogé sur la burqa conçue comme étant une sorte d’émancipation de la femme. En réponse, Daoud dira: "Non, je suis absolument pas d’accord! Il n’y a pas d’émancipation dans la soumission. Ce n’est pas vrai. Ce n’est pas un choix".

Pour lui, "il est erroné de défendre le voile comme un choix".

Allant plus loin, Kamel Dadoud juge que le voile : "C’est un choix de soumission, c’est une pression sociale, c’est une pression identitaire, c’est une pression communautaire".

"Je préfère à cela la liberté absolue", ajoute-t-il.

Force est de souligner que l’écrivain n’est pas à sa première sortie qui provoque un tollé, car ses propos autour de l’identité, la religion et l’appartenance ont suscité une vague de colère en Algérie, dont certains estiment que Daoud s’attaque -à travers ses déclarations- aux fondements des Algériens.

 Cliquez ici pour voir la vidéo:  http://www.dailymotion.com/video/x60otvd

  • print