إدارة الموقع
L'Algérie est logistiquement prête pour l'opération, selon Fourar

30 millions d’Algériens se feront vacciner contre le Covid

Echoroukonline
  • 222
  • 0
30 millions d’Algériens se feront vacciner contre le Covid
D.R

Au moins 70 % de la population algérienne se feront vacciner contre le covid-19 [environ 30 millions d’âmes], a annoncé Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie.

S’exprimant en marge du point de presse quotidien consacré a l’évolution de la pandémie, Djamel Fourar a souligné que s’appuyant sur des études et standards internationaux concernant la vaccination «l’opération concernera, en priorité, des personnes cibles et toucherait “au moins 70 % de la population” pour casser la chaîne de transmission».

Le porte-parole du Comité scientifique a fait savoir que «l’Algérie est “fin prête” sur le plan logistique pour mener, sur plusieurs mois, l’opération de vaccination contre le coronavirus (Covid-19)».

«Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, nous a instruits, affirme-t-il, de commencer la vaccination ce mois de janvier. Nous sommes en train de prendre toutes les mesures pour réussir cette campagne (…) qui va durer plusieurs mois en fonction des personnes prioritaires. Logistiquement, nous sommes prêts».

«On a l’expérience. Il y a tout un travail qui se fait pour utiliser, de manière optimale, les centres de vaccination habituels», s’est-il félicité.

Et Djamel Fourar de renchérir: «Nous sommes face a un virus qui aurait muté, depuis le début de la pandémie, quelque 330 000 fois. Il y a des mutations mineures, d’autres plus graves, mais la vaccination demeurera le seul moyen efficace pour en venir a bout», exhortant les citoyens a être “responsables” et a “s’intégrer” dans cette forme de riposte au virus.

Commentant la tendance baissière des contaminations en Algérie (moins de 250 cas, et entre 4 et 5 décès par jour), il a dit que cette amélioration s’explique par le renforcement des mesures barrières, relevant, toutefois, quelque “réticences” observées chez certains citoyens qu’il appelle a faire montre de vigilance et de respect de ces mesures.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait instruit, le 20 décembre dernier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a l’effet de présider “en urgence” une réunion avec le  Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie pour choisir le vaccin approprié et entamer une campagne de vaccination, dès ce mois de janvier.

L’Algérie a opté officiellement pour l’acquisition du vaccin russe “Spoutnik V”, selon Ammar Belhimer, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!