-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Ancien dirigeant du FIS-dissous

Ali Djeddi est décédé d’une longue maladie

Echoroukonline
  • 1455
  • 0
Ali Djeddi est décédé d’une longue maladie
D.R
Ali Djedddi, ancien leader du FIS-dissous

L’ancien dirigeant du Front islamique du salut (FIS-dissous), Ali Djeddi est décédé ce lundi matin des suites d’une longue maladie.

Victime d’un malaise, Ali Djeddi a été hospitalisé pendant plusieurs jours.

Il a été un des anciens leaders du Front islamique du salut (FIS-dissous).

En décembre 2019, cette formation politique dissoute a annoncé le retrait de confiance au membre du Majlis Echoura (conseil consultatif) –Djeddi- après sa participation aux élections présidentielles du 12 décembre 2019.

Dans un communiqué, la direction du parti a jugé que l’attitude de Djerri ne rime pas ni avec les objectifs de la révolution populaire (Hirak du 22 février 2019) ni avec la position du parti qui a appelé au boycott du rendez-vous électoral.

Le FIS a été fondé en février 1989 et dissous trois ans plus tard, soit en mars 1992.

Cet ancien leader du part dissous avait révélé en 2015 que le FIS n’avait jamais eu une branche armée, affirmant ne reconnaître que l’Armée nationale populaire (ANP).

S’exprimant en marge d’une réunion de consultations ,tenue il y a six ans, entre des leaders du FIS dissous et du FFS, qui entre dans le cadre de l’initiative pour le consensus national, Ali Djeddi avait écarté l’idée de rejoindre le parti que Madani Mezrag, autre ancien leader du GIA, compte créer prochainement.

«Le FIS n’a pas une armée, notre seule armée est l’Armée nationale populaire», a ajouté Djeddi.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!