الثلاثاء 27 أكتوبر 2020 م, الموافق لـ 10 ربيع الأول 1442 هـ آخر تحديث 15:10
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Basma Khalfaoui tenant une photographie de Chokri Belaid

L’épouse de l’opposant tunisien Chokri Belaid, assassiné le 6 février dernier, Basma Khalfaoui n’était plus sa femme depuis le 12 novembre dernier, après avoir procédé au divorce, a-t-on appris de sources judiciaires tunisiennes.

Chokri Belaid et Basma Khalfaoui ont décidé de signer l’acte de divorce par consentement mutuel auprès de tribunal de première instance de Tunis. Ce tribunal a prononcé en novembre 2012 le divorce du couple, sans qu’une des deux parties n’introduise un recours.

Selon de sources ayant remis à Echorouk une copie de leur acte de divorce stipulant qu’en vertu de la loi tunisienne l’ex-épouse de Chokri Belaid  n’a pas le droit de se présenter dans le cadre de l’enquête menée par la justice tunisienne après l’assassinat de l’opposant tunisien, Chokri Belaid en tant que femme de l’avocat mais plutôt en tant que son ex-femme.

Cependant, elle pourrait réclamer les droits de ses deux filles mineures.

Les sources de Echorouk se demandent pourquoi Basma Khalfaoui n’avoue toujours pas être divorcée et pourquoi elle continue à se porter comme étant la veuve de Chokri Belaid.

« Ce qui suscite tant de questionnements c’est bel et bien son refus d’avouer être divorcée, sachant que dans le monde arabe le couple ne procède au divorce qu’après s’être confronté à de sérieux problèmes. De ce fait, elle pourrait être soupçonnée du meurtre de son ex-époux, bien que cela est  inenvisageable sur le plan humain », ont déclaré certaines sources à Echorouk.

Le juge d’instruction au bureau 13 près le tribunal de première instance de Tunis en charge de l’affaire de Chokri Belaid, continue d’auditionner des témoins dont le père de la victime d’un assassinat Salah ainsi que son frère Abdelmadjid. Ces derniers ont également été auditionnés par le groupement de lutte contre la criminalité.

Le frère de Chokri Belaid, Abdelmadjid avait déclaré à la presse avoir été informé par son frère, deux jours avant son assassinat « être à la tête de la liste des personnes visées ».

En effet,  les sources de Echorouk n’écartent pas une éventuelle convocation de Basma Khalfaoui pour être entendue dans cette affaire après apparition de nouvelles données évoquant sa relation nouée avec Chokri Belaid avant son assassinat.

S’agissant de l’assassinat de Chokri Belaid survenu le 6 février dernier, la classe politique accuse la main de l’étranger d’être à l’origine du crime visant de plonger le pays dans le chaos et de faire perdre aux Tunisiens les atouts acquis après une révolution populaire sans précédent qui a chassé du pouvoir Zine El Abidine Ben Ali.

 

En relation

  • L'Iran convoque un diplomate français

    Un diplomate français a été convoqué par la diplomatie iranienne suite au discours tenu par Emmanuel Macron sur les caricatures du prophète QSSSL. L’Iran a…

    • 54 inlt
    • 0
  • Libye: Un cessez-le-feu permanent conclu

    Les parties en conflit en Libye ont conclu un accord de «cessez-le-feu permanent» dans le cadre de leurs discussions avec la médiation des Nations unies…

    • 54 inlt
    • 0
600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close