-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Une décision qui lui vaut des critiques des démocrates

Biden retarde l’augmentation du nombre de réfugiés aux USA

Echoroukonline
  • 72
  • 0
Biden retarde l’augmentation du nombre de réfugiés aux USA
D.R
Joe Biden, le 46e président américain

Le président américain Joe Biden est au cœur des critiques émanant de son propre camp après avoir retardé vendredi 16 avril son projet d’une augmentation importante du nombre de réfugiés admis aux Etats-Unis. Il veut conserver pour l’instant le plafond historiquement bas de 15 000 personnes fixé par Donald Trump. Une décision motivée par le besoin de “reconstruire” le programme d’admission de réfugiés, a annoncé vendredi son conseiller pour la sécurité nationale, Jake Sullivan, sur Twitter.

Cette décision a suscité de vives critiques au sein de son camp. Ainsi, la députée de l’aile gauche du Parti démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a dénoncé un choix «absolument inacceptable». «Biden a promis d’accueillir les immigrés, et les gens ont voté pour lui sur la base de cette promesse. Conserver les politiques xénophobes et racistes de l’administration Trump» est «tout simplement mal», a-t-elle protesté sur Twitter.

Rendez-vous mi-mai

Face a cette première polémique dans le camp démocrate depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden en janvier, la Maison Blanche a immédiatement tenté de rétropédaler en assurant qu’il ne s’agissait que d’une décision provisoire, appelée a être revue a la hausse d’ici mi-mai. «Le président fixera d’ici le 15 mai un quota définitif, et revu a la hausse, de réfugiés pour le reste de cette année budgétaire», a assuré Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche.

Le président des Etats-Unis avait initialement affirmé souhaiter admettre jusqu’a 60 000 personnes lors de l’année budgétaire en cours (qui s’achève en octobre), avant de porter le plafond a 125 000 lors de l’année budgétaire suivante. Cette promesse s’inscrit dans sa volonté affichée de renouer avec une politique migratoire “humaine” pour tourner la page des restrictions anti-migrants des années Trump.

                                                                                     Source: Agences

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!