-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Combats à Gaza: trois soldats israéliens et cinq Palestiniens tués

الشروق أونلاين
  • 1966
  • 0
Combats à Gaza: trois soldats israéliens et cinq Palestiniens tués

Trois soldats israéliens et cinq combattants palestiniens ont été tués mercredi dans des affrontements à Gaza, lors d'opérations de l'armée israélienne qui entend maintenir la pression sur les islamistes.

Israël a par ailleurs repris, avec du retard en raison de ces violences, les livraisons de fioul à l’unique centrale électrique de Gaza, qui avaient été suspendues à la suite d’une attaque palestinienne le 9 avril contre le terminal de carburant de Nahal Oz, selon une source au sein des services de sécurité israéliens.

Le terminal de carburant de Nahal Oz, entre le nord de la bande de Gaza et Israël, a “été rouvert il y a une heure. Nous avons commencé le transfert de fioul pour la centrale électrique”, a indiqué cette source, qui a précisé qu’une évaluation aurait lieu avant d’ouvrir le terminal jeudi.

L’armée a précisé que l’attaque s’était produite “près de la barrière de sécurité, le matin même où devaient reprendre les livraisons de fioul” à destination de la centrale électrique de Gaza.

Lors des affrontements, les combattants palestiniens ont fait usage de missiles anti-char et d’obus de mortier alors qu’un appareil israélien a procédé à une frappe aérienne, ont indiqué le Hamas et l’armée israélienne.

Un cinquième combattant a été tué et trois blessés dans un raid aérien dans le nord de la bande de Gaza qui a blessé trois autres, selon une source médicale palestinienne et l’armée.

Sur le terrain diplomatique, l’ancien président américain Jimmy Carter rencontrera vendredi le chef du mouvement islamiste Hamas, Khaled Mechaal, à Damas, a annoncé mercredi un responsable du Hamas à Gaza, Mahmoud Zahar.

“Jimmy Carter verra Khaled Mechaal vendredi”, a affirmé Mahmoud Zahar, en traversant le point de passage de Rafah, entre l’Egypte et la bande de Gaza, en route pour le Caire où il doit rencontrer l’ancien président avec un autre responsable du Hamas, Saïd Siam.

Israël et Washington se sont opposés à cette rencontre, considérant le Hamas comme une organisation terroriste.

M. Carter, en tournée régionale, a indiqué mardi qu’Israël avait refusé de le laisser entrer dans la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!