الثلاثاء 21 أوت 2018 م, الموافق لـ 10 ذو الحجة 1439 هـ آخر تحديث 21:49
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
Archives

Nouria Benghebrit, ministre de l'Education nationale

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit a indiqué mardi que les enseignants qui ont été radiés pouvaient introduire des recours auprès des directions d’éducation pour être examinés, affirmant que des mesures adéquates seront prises dans les plus brefs délais.

La ministre de l’Education a annoncé sur sa page facebook que ” les portes sont ouvertes pour tous les enseignants désireux de déposer un recours auprès des directions de l’éducation, et que toutes les mesures appropriées seront prises dans les plus brefs délais, et c’en application des orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika”.

“Sensible à la situation des enseignants et en droite ligne des orientations du président de la République sur le renforcement du dialogue et de la concertation avec l’ensemble des partenaires sociaux, le ministère de l’éducation nationale confirme, encore une fois, que les portes sont ouvertes pour tous les enseignants désireux de déposer un recours auprès des directions de l’éducation, et que toutes les mesures appropriées seront prises dans les plus brefs délais”, a-t-elle précisé.

g

Rappelons que le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) a tenu ,lundi, la session extraordinaire de son conseil national pour décider de la suite à donner à sa grève illimitée enclenchée le 30 janvier dernier. Les travaux de la session se poursuivent ce mardi, en attendant l’annonce du gel ou du maintien du débrayage qui entre dans sa quatrième semaine.

Le tribunal de Dar El Beida a, faut-il le rappeler, statué sur l’illégalité de la grève, sachant que la tutelle avait procédé à la radiation d’environ 600 enseignants pour avoir refusé de rejoindre leurs postes.

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • moumen

    bonjour, sans vouloir m'emiscer dans le role de la justice.