-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Sahara occidental

Emissaire pour le Sahara Occidental: Le Maroc accepte de Mistura sous pression des USA

Echoroukonline
  • 409
  • 0
Emissaire pour le Sahara Occidental: Le Maroc accepte de Mistura sous pression des USA

Le Maroc a accepté, sous la pression des Etats Unis, la désignation de l’italo-Suédois Staffan de Mistura comme nouvel émissaire des Nations Unies pour le Sahara occidental, après avoir rejeté cette proposition durant des mois, mettant le processus de paix dans l’impasse, indiquent a l’APS des sources diplomatiques à New York.

Après l’aval donné par Rabat, le chef de l’ONU Antonio Guterres devrait soumettre cette candidature aux membres du Conseil de sécurité pour approbation, avant de l’annoncer de façon officielle les prochains jours, précisent les mêmes sources.

Mais “Qu’est ce qui a été donné en contrepartie de cette acceptation?”, s’interroge une des sources contactée par l’APS.

Rabat pourrait troquer cette acceptation par le maintien de la reconnaissance américaine sur sa prétendue souveraineté au Sahara Occidental occupé, ou par sa présence illégale dans la zone tampon d’El Guergarat, a l’extrême sud-ouest du ce territoire non autonome, sous surveillance de l’ONU.

Une source diplomatique a confié a Echorouk Online que le Maroc a fini par accepter la nomination de  Staffan de Mistura en tant que envoyé personnel au Sahara occidental.

 « Apres avoir recalé une dizaine de candidatures et usé de subterfuges et de tergiversations, le royaume du Maroc a finalement été contraint d’accepter, sous la pression des membres du conseil de sécurité, la candidature de Staffan de Mistura en qualité d’envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental”, a dévoilé notre source.

 Désormais, les consultations se poursuivent au conseil de sécurité afin « d’officialiser cette nomination qui va mettre fin au statu quo dont tirait parti l’occupant marocain”.

 Pour les observateurs, le nouvel envoyé personnel du secrétaire général aura la charge de relancer sérieusement le processus politique a travers l’engagement de négociations directes entre les deux parties, le royaume du Maroc et le Front Polisario, sans conditions préalables et de bonne foi, en “ vue de parvenir a une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental “.

Cette nomination concernera indirectement l’Algérie qui apportera, en tant que pays voisin et observateur officiel du processus de paix, ” tout son soutien aux efforts du secrétaire général et de son envoyé personnel pour trouver une solution définitive a ce conflit conformément a la légalité internationale” afin que le peuple du Sahara occidental puisse avoir la possibilité d’exercer son droit inaliénable a l’autodétermination.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!