-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

L'ONU accuse un “réseau criminel” d'être impliqué dans l'assassinat de Rafic Hariri

الشروق أونلاين
  • 1152
  • 0
L'ONU accuse un “réseau criminel” d'être impliqué dans l'assassinat de Rafic Hariri

La commission d'enquête des Nations unies chargée d'enquêter sur le meurtre de l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri a annoncé, vendredi 28 mars, qu'un “réseau criminel”, dont l'origine et les membres n'ont pas été rendus publics par souci de sécurité, était à l'origine de l'attentat. 

Ce “réseau d’individus a agi de concert pour commettre l’assassinat de Rafic Hariri, et (…) certains de ses membres sont liés à d’autres attentats couverts par le mandat de la commission”, ajoute le rapport présenté au Conseil de sécurité de l’ONU. “Ce réseau Hariri existait avant l’attentat, il a surveillé Rafic Hariri avant l’assassinat (…), et au moins une partie de ce réseau a continué à exister et à être opérationnel après l’assassinat”, précise la commission.

 L’existence de preuves liant ce réseau à l’attentat qui a coûté la vie à Rafic Hariri, en février 2005, a été confirmée, et l’instance internationale cherchera maintenant à recueillir “des preuves supplémentaires concernant ce réseau et sur l’étroitesse de ses liens avec les autres attentats”. Par ailleurs, le dixième rapport d’étape signale que la Syrie, accusée de ne pas coopérer avec l’enquête internationale à son commencement, propose désormais une collaboration “généralement satisfaisante”.

Il relève également la détérioration des conditions de sécurité au Liban et l’impact qu’elle peut avoir sur le travail de la commission. Il s’agit du premier rapport rédigé sous l’autorité du nouveau président de la commission, le Canadien Daniel Bellemare, qui a remplacé le Belge Serge Brammertz en début d’année. Si des personnes venaient à être inculpées pour le meurtre de Rafic Hariri, elles seraient jugées par le Tribunal spécial pour le Liban, à La Haye, où M. Bellemare sera nommé procureur une fois son enquête terminée.

 

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!