الأربعاء 21 نوفمبر 2018 م, الموافق لـ 13 ربيع الأول 1440 هـ آخر تحديث 22:16
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

La police française a mis la main sur le tueur présumé du ressortissant algérien dans la nuit de vendredi à samedi.

Kamel Sanani, 50 ans, originaire de Annaba a été tué par balles sur le chemin du retour à son domicile familial sis au 15e arrondissement (Marseille) dans la nuit de  lundi à mardi. Le tireur a pris la poudre d’escampette.

Arrivés sur le lieu du drame, les agents de police ont encadré le périmètre et procédé aux prélèvements des échantillons qui devaient leur montrer la piste à suivre, tandis que le corps sans vie du quadragénaire a été transporté à la morgue.

S’appuyant sur les caméras de surveillance, les enquêteurs sont parvenus à identifier, puis à arrêter le meurtrier et récupérer une quantité de munitions, dont une arme de type kalachnikov.

Interrogé, le tueur a avoué avoir le feu sur la victime suite à un différend dans une affaire d’argent.

Selon nos sources, la nationalité du tueur présumé -placé en garde à vue- n’a pas été dévoilée, tandis que la famille de la victime attend toujours la réception de sa dépouille pour procéder aux funérailles et à l’enterrement qui aura lieu dans la ville de Annaba.

Ainsi, Kamel Sanani -qui a émigré à Marseille à la fin des années 1980- est la 11e victime algérienne abattue par balles depuis le début de l’année à Marseille, dont onze  sont originaires de Khenchla et un autre de Tlemcen.

Tarek. M. / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/m4E7Se
Marseille Police française Ressortissant algérien

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close