الجمعة 22 جانفي 2021 م, الموافق لـ 08 جمادى الآخرة 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Les migrants clandestins algériens arrivent en 4e position ,des personnes ayant tenté de rejoindre illégalement l’Europe en 2020, derrière les Syriens, les Marocains et les Tunisiens, selon des chiffres communiqués par l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex).

Celle-ci a fait état de quelque 124 000 franchissements irréguliers des frontières extérieures de l’Union européenne (UE) détectés en 2020, soit en baisse de 13% par rapport à l’an 2019. Cette baisse s’explique en grande partie, selon l’Agence, par l’impact des restrictions de Covid-19 mises en place par différents pays. Il s’agit, en effet, du plus faible chiffre depuis 2013.

Nonobstant la hausse en début de l’année, la route migratoire de la Méditerranée orientale   a enregistré la plus forte baisse du nombre d’arrivées, soit plus de ¾ pour se situer à environ 20 000, tandis que le nombre de franchissements  irréguliers des frontières extérieures de l’UE par celle de la Méditerranée occidentale a chuté de 29 pour cent, pour s’établir à environ 17 000.

Par ailleurs, les Îles Canaries ont recensé un nombre record d’arrivées de migrants sur ses rives en 2020 en raison notamment d’une hausse spectaculaire au cours des quatre dernier mois de l’année.

Au total, le nombre d’arrivées en Méditerranée centrale a pratiquement triplé pour se situer à plus de 35 600, faisant ainsi d’elle la route migratoire la plus active vers le Vieux continent.

Les passeurs utilisaient souvent de gros bateaux de pêche capables de transporter un plus grand nombre de personnes en provenance de pays d’Afrique de l’Ouest tels que la Mauritanie, le Sénégal et la Gambie, selon la même source.

Frontex Migrants algériens Migration clandestine

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close