الأحد 25 أوت 2019 م, الموافق لـ 24 ذو الحجة 1440 هـ آخر تحديث 20:57
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Une militante algérienne a raconté sur Twitter avoir été exclue d’un parc aquatique en raison de sa tenue de bain, déclenchant plusieurs réactions médiatico-politiques.

Le 8 août dernier, @louzlapoetesse, de son pseudo, affirme s’être fait jeter du parc Aqualand de Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales, en raison de sa tenue : un burkini, autrement dit : un maillot de bain couvrant jambes et bras.

«Ce qui devait arriver arriva. je n’allais certainement pas passer un été tranquille en tant que femme qui porte le voile.Je viens de me faire jeter du parc Aqualand de St Cyprien parce que je porte un Burkini »,a-t-elle affirmé.

Le message, massivement relayé sur le réseau social, prend très vite une large ampleur. Partagé plusieurs milliers de fois, il provoque les réactions d’internautes anonymes mais aussi de personnalités identifiées : ainsi Nadine Morano invite Louz à prendre un avion et retourner en Algérie”, tandis que le président du parti Les Patriotes Florian Philippot se demande s’il y a “des Aqualand en Arabie”.

Sur son compte Twitter, Nadine Morano, l’ancienne ministre et députée française, s’en est prise à une jeune femme voilée qui dénonçait son expulsion d’une piscine pour avoir porté un burkini.

Répondant à une jeune femme qui s’indignait de l’interdiction du port du burkini dans les piscines françaises, elle a affirmé : « A la catégorie de femmes qui viennent imposer leur culture en France, prenez un avion et retournez en Algérie ». « Prenez un avion et retournez en Algérie. En France, les femmes comme vous sont une insulte aux combats de nos mères pour la liberté. Partez dans un pays musulman vous serez tellement mieux », lui a-t-elle recommandé.

De son côté, le chef des Patriotes Florian Philippot a réagi aux tweets en suggérant : « Mais sinon, il y a peut-être des Aqualand en Arabie Saoudite, ça ne vous tente pas ? »

A l’inverse, l’association féministe musulmane Lallab se porte au soutien de la jeune femme, affirmant qu’il est “inacceptable que des femmes soient exclues des activités estivales comme la baignade en raison de leurs vêtements” et sollicitant directement la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa.

Rachel Hamdi

Algérienne racisme voile

En relation

600

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • جزائري حر

    elle a raison c’est son pays et cela veut dit c’est sa maison et tout le monde est libre de sa maison

close
close