الخميس 25 فيفري 2021 م, الموافق لـ 13 رجب 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Gérald Darmanin, ministre français de l'Intérieur

Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur qui vient de publier un livre sur le séparatisme islamiste [un sujet de discorde] avait réclamé en 2015 que l’Etat (français) exige des musulmans la reconnaissance de la “prétendue” primauté de la République sur la religion [Islam, ndlr].

Devenu cinq ans plus tard ministre de l’Intérieur, il a repris le projet, ont indiqué ce dimanche des médias français. Il publie alors un livre à ce sujet.

Pour celui qui semble très intransigeant envers les étrangers après la décapitation d’un professeur d’Histoire, «la laïcité doit permettre de parvenir à des relations normalisées avec l’Islam».

Il y a quelques jours, ce ministre a annoncé la fermeture de neuf mosquées en France. Ce qui n’a pas été du goût de la communauté musulmane qui dénonce ces restrictions.

En effet, le sujet de séparatisme –critiqué par plusieurs organisations et syndicats, y compris par certains hommes politiques, entre autre Jean-Luc Mélenchon (LFI) qui fustige la France de vouloir stigmatiser les musulmans- se heurte à un refus de trois fédérations de musulmans.

Ces dernières ont bel et bien refusé de signer une charte pour les imams adoptée par le Conseil français de culte musulman (CFCM). Celui-ci a fini, rappelons-le, par céder à la pression d’Emmanuel Macron qui l’a sommée, en novembre dernier, de la signer dans un délai de quinze jours.

 «Nous pensons que certains passages et formulations du texte soumis sont de nature à fragiliser les liens de confiance entre les musulmans de France et la Nation», écrivent ces trois fédérations membres du Conseil français du culte musulman (CFCM).

«En outre, certaines déclarations portent atteinte à l’honneur des musulmans, avec un caractère accusatoire et marginalisant», ajoutent-elles.

«Sur la question de financements étrangers, nous sommes dans une totale transparence, nous n’avons jamais eu de financements de l’étranger », a indiqué à l’AFP le vice-président du CFCM Ibrahim Alci, également à la tête du CCMTF, une fédération qui chapeaute 200 associations franco-turques.

CFCM Gérald Darmanin Islam

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close