-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Quand l’ambition de Eto’o se heurte à la réalité du Mondial

Echoroukonline
  • 2962
  • 0
Quand l’ambition de Eto’o se heurte à la réalité du Mondial
D.R

Le président de la Fédération camerounaise Samuel Eto’o n’aurait visiblement pas dû placer la barre haute concernant la participation des Lions indomptables en Coupe du monde au Qatar.

Si ces derniers n’ont pas brillé lors des matches de préparation, cela s’est confirmé ce jeudi après avoir raté leur entrée en la matière en s’inclinant 0-1 face à la Suisse.

Le but de la Suisse marqué par un joueur d’origine camerounaise

Quand Breel Embolo a trompé André Onana à la 48e minute, son premier réflexe a été de célébrer son premier but en Coupe du monde. Puis, il a réalisé. Et comme promis, il a baissé la tête et s’est arrêté. Car la victoire de la Suisse face au Cameroun laisse forcément un goût amer au jeune attaquant de 25 ans. C’est son pays de naissance avec lequel il garde des liens profonds.

Scandale: quand les “Lions indomptables” ont recours a de la sorcellerie!

A quelques semaines du début de la Coupe du monde 2022, les grandes manœuvres occultes et non occultes sont en cours. La plupart des footballeurs camerounais se ruent vers les villages éloignés au fin fond de la forêt équatoriale, a la recherche et a la rencontre des tradipraticiens.

RFI a voulu savoir pourquoi ces footballeurs accourent auprès de ces vendeurs d’illusions et pour quels résultats.

En ce lundi matin du mois de septembre 2022, il est 7h quelque part dans un village a plus de 300 kilomètres a l’Est de Yaoundé. Au centre du village, un mystérieux individu s’adonne a un curieux rituel depuis le lever du jour. Un fait pas étonnant pour les villageois, parce qu’il est de coutume de voir de temps en temps ce type de pratique ici. Autour de son cou, une kyrielle d’amulettes. En bandoulière, un sac en peau de bœuf. Sandalettes traditionnelles aux pieds, son accoutrement particulier attire l’attention. C’est le tradipraticien du village. Le meilleur dit-on. La prise de photos est interdite. Devant lui et a genoux, deux joueurs des Lions indomptables dont nous garderons l’identité anonyme. Que font-ils la?

Un autre tradipraticien, Nji Ousseni, qui exerce a Yaoundé, apporte une explication. «Comme la Coupe du monde approche, plusieurs joueurs des Lions indomptables ont recours a de la sorcellerie, a la magie, aux marabouts avec pour but de déstabiliser leurs adversaires. Chacun veut être sélectionné, ou être titulaire. Ainsi pour les compétitions importantes comme la Coupe du monde ou encore la Coupe d’Afrique des nations, les joueurs font souvent appel a mes services pour invoquer les dieux afin de perturber l’adversaire», poursuit-il. En soi, l’emploi de la magie noire en football n’a rien de nouveau au pays de Roger Milla selon plusieurs analystes.

Mauvaise image pour le football

Au sein des Lions indomptables, on ne badine pas avec la sorcellerie, même lorsqu’elle requiert certaines pratiques qui pourraient choquer le grand public.

Ainsi, en plus de l’entraînement physique, les pratiques mystiques sont, dit-on, capables d’améliorer l’agilité et d’augmenter l’efficacité des joueurs.

Pour le journaliste Jean Bruno Tagne, fin-connaisseur des Lions indomptables, «Il y a ce qu’on appelle ici la préparation psychologique. Qui en réalité veut dire le recours aux pratiques mystiques. J’ai pu discuter avec certains joueurs et même des encadreurs et je sais qu’il y a régulièrement a la nuit tombée, un certain nombre de sacrifices, au stade Ahmadou-Ahidjo. On égorge des bœufs, on arrose le sang de ces bœufs sur les joueurs. »

L’anthropologue Valentin Nga Ndongo, dans son enquête rendue publique sur le football camerounais et la superstition, note que « la forme la plus forte de la magie dans le football consiste a faire appel a un Mami Wata [une Succube, ndlr], qui est une divinité aquatique, qui protège le gardien de but et empêche les ballons d’y pénétrer », explique-t-il.

Mais pour Hélène Lovet, coach en développement naturel, «même si un joueur ne croit pas en son efficacité, il a besoin d’exercices sportifs, pour se rassurer. C’est pour cela que je recommande l’utilisation des produits naturels pour tonifier l’organisme», indique-t-elle au micro de RFI. Et «pour qu’ils se comportent de la meilleure des façons sur le terrain, les joueurs vont notamment prendre de nombreux bains mystiques a base d’herbes et de racines», ajoute Nji Ousseni.

«Certains versent de l’eau bénite ou des pincées de sel sur la pelouse avant une rencontre. Vous voyez donc que la Coupe du monde a de gros enjeux», poursuit-il.

Troublants témoignages

«C’est cela le football. On n’y peut rien sans cela. Chacun se prépare par divers moyens parce qu’en face il y a aussi des adversaires comme le Brésil, la Suisse et la Serbie qui ne sont pas simple mystiquement», raconte sous anonymat, un célèbre joueur des Lions indomptables qui a pris part a la dernière CAN comme titulaire.

Le tradipraticien des Lions indomptables raconte qu’il a déja reçu pas moins de cinq  (5) joueurs des Lions qui séjournent au pays en ce moment.

Mais «cela ne peut en aucun cas servir d’élément galvanisant», selon Salomon Banga Bidjeme II, joueur camerounais évoluant a Al Hilal de Khartoum au Soudan et capitaine de la sélection locale du Cameroun. «Un footballeur peut avoir les meilleurs marabouts du monde mais s’il ne s’entraîne pas régulièrement et ne cherche pas a s’améliorer au quotidien, il n’avancera jamais», explique-t-il a RFI.

 «Les footballeurs camerounais devraient plutôt utiliser les valeurs comme l’honnêteté, le courage, la patience, la persévérance, le don de soi, l’amour du travail pour s’améliorer chaque jour», lance Hélène Lovet. Et Salomon Banga Bidjeme II, champion du Soudan en 2022, tient a prévenir la nouvelle génération de footballeur dont il fait aussi partie: «Le conseil que je peux prodiguer aux jeunes footballeurs, c’est de faire attention. Ne cherchez pas trop

Dans un communiqué, le président de la Fecafoot Samuel Eto’o a démenti le contenu de cet article et a exigé a ce que sa réponse soit publiée intégralement sur le site de la RFI.

Eto’o place la barre très haut, son équipe chute face a l’Ouzbékistan

La sélection camerounaise ,qui ne compte pas, a en croire les dirigeants du foot camerounais,  se contenter d’une figuration lors de la coupe du monde 2022 au Qatar mais d’aller chercher le trophée, s’est inclinée en amical face a l’ Ouzbékistan (0-2).

L’Ouzbékistan a marqué un but par période, grace a Erkinov et Urunov, deux joueurs du Championnat de Russie.

Le Lions indomptables, versés dans le groupe ‘G’ avec la Suisse, la Serbie et le Brésil, joueront un dernier match de préparation avant le début du Mondial, contre la Corée du Sud mardi a Séoul.

Une défaite qui devrait pousser Eto’o a revoir ses ambitions a la baisse d’autant plus que l’équipe drivée par Rigobert Song devra terminer 2e de son groupe aux côtés notamment du Brésil -qui occupe le toit du monde- et de la Suisse pour se qualifier pour le prochain tour.

“Je suis le meilleur en Afrique”, se proclame Eto’o

Samuel Eto’o, Didier Drogba, Georges Weah, Roger Milla ou encore El-Hadji Diouf et Salif Keïta… plusieurs stars africaines ont gravé en lettres d’or leurs noms dans l’histoire du ballon rond grace a leurs prouesses et leurs exploits hors norme.

Difficile donc de se prononcer sur le meilleur joueur africain de l’histoire. Chaque observateur a son favori et des arguments en sa faveur.

Samuel Eto’o: «Je suis le meilleur en Afrique, les autres doivent l’accepter!»

Toutefois, et dans son style si caractéristique, le frais retraité des terrains, Samuel Eto’o fils, a tranché dans cet éternel débat: «Je suis un joueur unique. On doit me donner ma place… Je suis le meilleur en Afrique. Vous ne pouvez pas changer le fait que je suis le meilleur! Ce n’est pas possible! Je l’ai gagné dans les stades, c’est un fait. Les autres le savent et doivent l’accepter. Je n’ai pas besoin de le dire», raconte a son propos l’emblématique canonnier du FC Barcelone et de l’Inter Milan dans un entretien accordé a RFI et Voxafrica.

Malgré son estime de soi très élevée, Eto’o se veut toutefois réaliste: «Je sais que je ne suis pas éternel. Quelqu’un d’autre viendra et fera mieux que moi. Il battra tous mes records. Je suis la pour pousser les jeunes a faire mieux que nous,» a avoué l’homme aux 118 capes avec les Lions Indomptables, a rapporté Foot Africa.

La promesse “surréaliste” d’Eto’o pour le Mondial!

Samuel Eto’o a fait part samedi de ses grandes ambitions pour les Lions Indomptables, a la prochaine Coupe du Monde  2022 au Qatar.

Le président de la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) Samuel Eto’o, a pris la parole a Douala pour annoncer les hautes ambitions du Cameroun a la Coupe du Monde au Qatar, qui débute le 20 novembre prochain. Le président de la FECAFOOT, en poste depuis le 11 décembre 2021, a placé la barre très haut pour les Lions Indomptables: “Nous irons a la Coupe du Monde non pas pour y jouer les figurants, mais pour jouer les 7 matchs possibles et ramener le trophée a la maison”, a rapporté Onze mondial.

Un groupe relevé au Mondial

Si l’ancien joueur du Barça -condamné par la justice espagnole- s’est montré très confiant, le Cameroun devra se sortir d’un groupe très relevé pour espérer atteindre les huitièmes de finale. En effet, les Lions Indomptables sont dans le groupe (G) avec le Brésil, la Serbie et la Suisse. Cette poule étant l’une des plus homogènes de cette Coupe du Monde au Qatar. Le Cameroun qui n’était pas qualifié au Mondial 2018, essaiera de faire mieux qu’en 2014 au Brésil, où les Camerounais n’avaient pas réussi a passer les poules. Pire encore, les Lions Indomptables avaient terminé avec 3 défaites contre le Brésil, le Mexique et la Croatie. Le Cameroun disputera son premier match face a la Suisse, le 24 novembre prochain.

“Samuel Eto’o, président ‘illégal’ de la Fédération camerounaise”

Samuel Eto’o est président ‘illégal’ de la fédération camerounaise de football (Fecafoot) a partir du moment où il a été condamné par la justice espagnole a 22 mois de prison.

C’est ce qu’a déclaré un membre de Fecafoot qui a réclamé l’application des textes, synonyme de destitution de l’ancien joueur du FC Barcelone.

Au sein du comité exécutif de la fédération, même si la majorité des membres lui est officiellement acquise, Samuel Eto’o doit désormais faire face a la fronde de Guibai Gatama, le président du club amateur de Mokola FC, peut-on lire dans les colonnes du Monde. Celui-ci estime que le président de la fédération n’est plus légitime pour diriger l’instance.

«En juin, il a été condamné par la justice espagnole a vingt-deux mois de prison dans le cadre d’une affaire de fraude fiscale. Or l’article 36 de nos statuts rappelle qu’un candidat est inéligible a partir du moment où il a été condamné a une peine définitive privative de liberté, assortie de sursis simple ou avec probation supérieure a six mois. Donc, je ne demande rien d’autre que l’application et le respect des textes, et a ce titre, la fédération n’a plus de président légal», précise Guibai Gatama. Mais Samuel Eto’o, qui est parvenu a un arrangement avec la justice espagnole, n’ira pas en prison.

N’importe, Guibai Gatama reproche également au patron de la fédération de procéder a des nominations ou a des renvois « comme il le veut, sans toujours en respecter les statuts ». Une source proche du comité exécutif assure « que d’autres membres pensent comme Gatama, mais n’osent pas le dire ». En mai, Benjamin Banlock, le secrétaire général de la Fecafoot, avait démissionné en y dénonçant « le management ».

Eto’o condamné en Espagne a 22 mois de prison

L’ancien joueur du Barça, Samuel Eto’o, a été condamné a 22 mois de prison pour avoir caché 3,8 millions d’euros au fisc espagnol entre 2006 et 2009, rapporte Mundo Deportivo ce lundi.

L’ex-international camerounais va cependant rester libre, les peines de prison inférieures a deux ans étant rarement exécutées en Espagne.

La justice a tranché. Comme indiqué par Mundo Deportivo ce lundi, Samuel Eto’o a été condamné a 22 mois de prison pour fraude fiscale. Il a été reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol lorsqu’il évoluait au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant a lui écopé d’un an de prison. Quatre ans (Eto’o) et six mois (Mesalles) avaient initialement été requis par le parquet.

Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football depuis le mois de janvier dernier, et son ancien représentant vont cependant rester libres, les condamnations inférieures a deux ans en Espagne n’étant que très rarement exécutées et l’absence de casier judiciaire exemptant Eto’o et son ex-agent de prison ferme, selon BFMTV. Les deux hommes vont cependant devoir s’acquitter d’une lourde amende, 1,8 million d’euros pour Eto’o et 900 000 euros pour José Maria Mesalles.

“Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant a l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire”, s’est défendu Eto’o, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. L’ancien Barcelonais a par ailleurs déposé une plainte contre son ancien représentant pour escroquerie et détournement dans la gestion de ses avoirs.

Eto’o risque la prison ferme!

Accusé de fraude fiscale, Samuel Eto’o sera jugé le 20 juin prochain et risquera une peine de prison ferme.

Le 20 juin prochain, l’ancien footballeur sera jugé pour avoir, selon la justice espagnole, omis de payer ses impôts lorsqu’il jouait pour le FC Barcelone, selon Jeune Afrique. Il plaide la bonne foi, le gestionnaire de son patrimoine ayant été condamné.

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) est accusé de ne pas avoir payé ses impôts entre 2006 a 2009, pour un total représentant environ 3,8 millions d’euros. Et avec les pénalités, la somme réclamée a Samuel Eto’o atteint en réalité 8 millions d’euros.

Le principal intéressé, qui risque une peine de prison ferme, se défend de toute fraude fiscale. Selon ses conseils, il serait l’une des victimes de José Maria Mesalles, son avocat espagnol, a qui il avait délégué le pouvoir d’acheter, de vendre, d’effectuer des virements, de gérer son patrimoine et, donc, de s’acquitter de ses obligations fiscales. L’ancien footballeur, notamment passé par le FC Barcelone et le Real Madrid, lui aurait ainsi confié tout ce qu’il a gagné pendant une partie de sa carrière espagnole.

Outre cette affaire liée a la fraude fiscale, Eto’o serait également impliqué dans une affaire d’abandon familial et qu’il pourrait être placé en détention s’il s’obstinait a ne pas payer ses dettes, selon certains médias.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!