الأحد 15 ديسمبر 2019 م, الموافق لـ 17 ربيع الآخر 1441 هـ آخر تحديث 21:21
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
Echoroukonline

Paolo Scaroni, président de l'AC Milan

Le parquet général près la cour d’appel de Milan ,en Italie, a requis  une peine de 6 ans et 4 mois de prison ferme à l’encontre de l’actuel président de l’AC Milan et ancien président exécutif du géant énergétique italien, Eni, Paolo Scaroni.

Cette condamnation est relative à l’affaire des pots-de-vin versés par Saipem à la Sonatrach pour obtenir de marchés pétroliers et gaziers en Algérie.

Selon le journal italien « Il Sole 24 Ore », le parquet général près la cour d’appel de Milan a requis une peine de 6 ans et 4 mois de prison ferme contre Paolo Scaroni, ancien président exécutif du groupe ENI – qui détenait 43% des actions de Saipem- pour son implication dans 200 millions d’euros de pots-de-vin versés aux responsables de Sonatrach pour décrocher des contrats pétroliers et gaziers.

Rappelons que Scaroni avait été acquitté dans un premier temps par ledit tribunal.

La cour d’appel a également requis une peine de 5 ans de prison contre l’ancien directeur d’ENI pour la région d’Afrique du nord, Antonio Vila, acquitté lui-aussi dans un premier temps,  et 900 000 euros d’amende à l’encontre du groupe ENI.

Selon les chefs d’accusation à l’encontre de Scaroni, celui-ci aurait utilisé Saipem –une des filiales d’ENI- en 2008 pour corrompre l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil et son entourage pour s’emparer des actions de la société canadienne « First Calgary » au niveau du champ pétrolier « Menzel Ledjmet ».

Wael. H. / Traduit par: Moussa. K.

AC Milan Paolo Scaroni Sonatrach-Saipem

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close