Les agences de tourisme contrevenantes traduites en justice

date 2016/10/05 views 687 comments 1
author-picture

icon-writer Imène Aouimer / version française: Moussa. K

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs envisage d’ester en justice les agences de tourisme ayant enfreint le cahier des charges et n’ayant pas honoré leurs engagements durant la saison de la Omra.

Le ministre des Affaires religieuses a indiqué, à ce propos, qu’un nouveau cahier des charges concernant la Omra était en cours d’élaboration, lequel permettra à ses yeux de poursuivre en justice les agences n’assurant pas de meilleurs services.

S’exprimant en marge de la célébration du 25e anniversaire de la création de Radio Coran,  Mohamed Aïssa a révélé que le nouveau cahier des charges permet à la fois de traduire en justice les agences défaillantes et leur réclamer des remboursements.

Le membre du gouvernement a annoncé par ailleurs la révision du statut particulier de l’Office National du Hadj et de la Omra (ONHO) de sorte qu’il atteigne « un niveau de professionnalisme et alléger les charges administratives entravant l’accomplissement de ses missions».

Il a fait savoir aussi qu’une caravane de sensibilisation, placée sous l’égide du ministère des Affaires religieuses et de la Radio nationale,  sillonnera les wilayas du pays pour lutter contre le crime.

  • print