Amar Ezzahi s’éteint à 75 ans

date 2016/12/01 views 1243 comments 2
author-picture

icon-writer Rabah. A / version française: Moussa. K

Le célèbre chanteur du chaâbi, Amar Ezzahi, Amar Aït Zaï de son vrai nom,s’est éteint, mercredi 30 novembre 2016, quelques heures avant d’être transféré en France pour se faire soigner.

L’interprète de la chanson « Zeynouba » a rendu l’âme à son domicile familial sur les hauteurs de Bab El Oued à Alger.

Quelques heurs plus tôt, le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi a annoncé le transfert vendredi de Amar Ezzahi dans un hôpital français, et c’en application des instructions du chef de l’Etat.

Dans une déclaration à Echorouk au domicile du défunt, le ministre de la Culture a rendu hommage aux voisins du cheikh Ezzahi pour tout ce qu’ils ont fait.

« En tant que ministère, nous avons fait de notre mieux. Cependant, les établissements où le défunt devrait être hospitalisé donnent des rendez-vous lointains. Malgré cela, nous avons pu lui prendre un rendez-vous, et il devrait se rendre en France vendredi matin», a tenu à préciser le ministre de la Culture.

Le maître de la chanson chaâbi ,natif de la région de Kabylie en 1941, sera inhumé jeudi après-midi au cimetière d’El Kettar à Alger.

Réputé pour sa discrétion, l'artiste, animait depuis près de cinquante ans des fêtes familiales.

Sa dernière apparition sur scène remonte à 1987 à Alger lors d'un concert à la salle Ibn-Khaldoun.

  • print