الثلاثاء 22 جانفي 2019 م, الموافق لـ 16 جمادى الأولى 1440 هـ آخر تحديث 22:43
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Mohamed Aïssa et Djelloul Hadjimi

Le face-à-face entre le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa et la Coordination des imams a eu lieu ce dimanche 6 janvier 2019 après des semaines d’échange virulent.

Cette rencontre très attendue se débouchera-t-elle sur les résultats souhaités par les imams, eux qui réclament une amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles.

 En effet, le ministre Mohamed Aïssa a présidé dimanche le premier round de dialogue auquel ont pris par des cadres de la tutelle d’un côté, et une délégation d’imams conduite par Djelloul Hadjimi d’un autre, et c’en présence également de Ahmed Guettiche,  secrétaire national chargé des relations générales de l’UGTA.

La plateforme des revendications des imams comprend 47 points. Mais la déclaration du premier responsable du secteur quant à l’impossibilité de revoir à la hausse les salaires des imams a suscité une vive colère au sein de la Coordination présidée par Djelloul Hadjimi.

Dans son allocution d’ouverture, Mohamed Aïssa a affirmé qu’il y aura une série de rencontres avec les représentants des imams de manière à aplanir les difficultés et à régler les problèmes entravant la mosquée d’accomplir convenablement sa mission.

Pour sa part, Hadjimi s’est dit optimiste, estimant que seul le dialogue est susceptible de résoudre les problèmes du secteur.

Abderrazak Boulekemh / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/ufYb81
Affaires religieuses Aissa Djelloul Hadjimi

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close