-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Une politique italienne a Macron: arrêtez de piller les richesses de l’Afrique?

Echoroukonline
  • 2653
  • 0
Une politique italienne a Macron: arrêtez de piller les richesses de l’Afrique?

Une femme politique italienne s’est montrée très critique a l’endroit du président français Emmanuel Macron a qui elle demande cesser de piller les richesses de l’Afrique.

«Les irresponsables sont ceux qui ont bombardé la Libye et qui sont dérangés que l’Italie entretienne des relations particulières dans les domaines énergétiques avec Kadhafi». C’est en ces mots que la patronne du parti d’extrême droite «Fratelli d’Italia», Giorgia Meloni  s’est adressée a Emmanuel Macron.

«La France continue d’exploiter l’Afrique a travers l’impression de la monnaie pour quatorze (14) pays du continent, l’exploitation et l’emploi des enfants dans les mines, l’accaparement des matières premières comme c’est le cas au Niger où la France extrait 30% de l’uranium de ce pays qu’elle utilise pour alimenter ses réacteurs nucléaires pendant que 90% de la population du Niger est privée de l’électricité», a renchéri   Giorgia Meloni .

«O Macron, ne nous donnez pas des leçons car les Africains quittent leur continent a cause de vous et de vos politique. La solution ce n’est pas la migration des Africains vers l’Europe mais la libération de l’Afrique de certains dirigeants européens», a-t-elle lancé sur un ton ferme.

La dirigeante politique italienne a dit qu’elle n’acceptait point des leçons de la France et de son président. «Nous n’acceptons pas vos leçons, est-ce clair?», a-t-elle insisté.

En 2017, le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio, a accusé lui-aussi la France «d’appauvrir l’Afrique» et d’aggraver la crise migratoire, en faisant notamment référence au franc CFA.

Luigi Di Maio, a souhaité que l’Union européenne prenne «des sanctions» contre les pays qui, a commencer par la France, se trouvent selon lui a l’origine du drame des migrants en Méditerranée en les «faisant partir» d’Afrique.

«Si aujourd’hui il y a des gens qui partent, c’est parce que certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains», a insisté Luigi Di Maio, qui est aussi ministre du Développement économique. Selon lui, «il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies et avec cette monnaie elle finance la dette publique française». «Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la quinzième puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grace a ce qu’elle est en train de faire en Afrique», a-t-il aussi expliqué.

.Nadia Cherif / Traduit par: Moussa. K

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!