-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Fillette de 3 ans battue à mort, la directrice de l’école suspendue

Echoroukonline
  • 342
  • 0
Fillette de 3 ans battue à mort, la directrice de l’école suspendue
AFP

Après la mort d’une fillette de 3 ans dans la nuit de samedi à dimanche dans l’Eure, et le placement en détention provisoire de sa mère et son beau-père, la directrice de l’école maternelle a été suspendue par le rectorat, qui a ouvert une enquête administrative.

Elle était “couverte de bleus”. Une petite fille de 3 ans est morte dans la nuit de samedi à dimanche après avoir été prise en charge à Conches-en-Ouche, dans l’Eure (Normandie) puis transportée au CHU de Rouen, peut-on lire dans les colonnes du RMC. Sa mère et son beau-père ont été mis en examen pour meurtre sur mineur et placés en détention provisoire. Selon les informations de RMC, la directrice de l’école maternelle où elle était scolarisée en moyenne section est suspendue à titre conservatoire par le rectorat de l’académie de Normandie, qui a décidé de diligenter une enquête administrative. Une cellule d’écoute psychologique a été mise à la disposition des élèves et des adultes.

Victime de violences répétées

Selon le procureur de la République d’Evreux, Rémi Coutin, la petite fille présentait de multiples hématomes sur le corps, certains récents et d’autres plus anciens. “Il ressort des auditions du couple que la fillette était manifestement victime de violences fréquentes, répétées au moins depuis plusieurs mois, de la part des deux parents”, a précisé le magistrat.

“Il semblerait que la petite fille était absente de l’école toute la semaine précédant les faits, a-t-il ajouté. Le juge d’instruction va s’interroger sur le fait que la situation de cette petite fille, victime de violences régulières, n’a pas été signalée. Ni le parquet, ni la gendarmerie ni les services de l’aide sociale à l’enfance n’avaient été informés.”

Une amie du couple avait tenté de signaler la situation à “Allo enfance en danger”, au 119. Mais selon elle, tous les opérateurs étaient occupés et il lui a été demandé de rappeler plus tard, ce qu’elle n’a pas pu faire.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!