الثلاثاء 10 ديسمبر 2019 م, الموافق لـ 12 ربيع الآخر 1441 هـ آخر تحديث 12:00
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Suite au tollé d’indignation sur les réseaux sociaux provoqué par une vidéo de l’interpellation par des policiers d’une femme voilée au volant et du meurtre d’un chien qui a essayé de la protéger, la préfecture de police a livré sa version des faits sur Twitter.

Après qu’une vidéo de l’interpellation d’une femme portant un voile ou une burqa en Seine-Saint-Denis a fait le tour des réseaux sociaux, la préfecture de police a livré sa version sur Twitter, dans une tentative de calmer les internautes.

L’interpellation a choqué des témoins, ainsi que des internautes, alors que les forces de l’ordre ont demandé à une femme au volant de retirer son voile et ont tué le chien qui essayait de la protéger, selon des passants et les explications de la préfecture de police.

Sur la vidéo filmée depuis le balcon d’un habitant de l’immeuble en bas duquel les faits ont eu lieu, il est possible de distinguer plusieurs policiers en train de forcer la femme à sortir de sa voiture. La scène est accompagnée par les aboiements du chien, suivie par un son de tir. Les témoins ont relayé de suite sur les réseaux sociaux les images du chien qui a tenté de protéger la femme et qui a été abattu par les policiers.

Les faits vus par la préfecture de police

Selon la préfecture de police, cette interpellation a eu lieu suite au refus de contrôle de la femme voilée au volant, ainsi qu’à ses insultes à l’encontre des policiers. De plus, elle aurait «proféré des paroles faisant l’apologie du terrorisme, puis incité les passants à l’émeute». En ce qui concerne l’animal abattu, la préfecture qualifie cet acte de neutralisation d’un molosse agressif.

femme racisme voile

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close