-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Kacimi: “L’Algérie n’a pas de leçon à recevoir sur l’humanisme”

حسان حويشة
  • 523
  • 0
Kacimi: “L’Algérie n’a pas de leçon à recevoir sur l’humanisme”
Echorouk

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a affirmé que la campagne de dénigrement dont fait l’objet l’Algérie, au sujet des migrants clandestins, intervient après qu’une image loin de la réalité fut véhiculée sur la situation.

A ce propos, le département de Noureddine Bedoui a précisé que l’Algérie avait décidé, au plan humanitaire, l’effacement des dettes de 14 pays africains sur les cinq dernières années, soit 3.5 milliards de dollars.

“L’Algérie est la cible d’une campagne sans vergogne ces derniers temps en raison du dossier des migrants africains, dont une image irréelle d’une situation dramatique fut véhiculée, à travers les témoignages de certains migrants”, a révélé jeudi en conférence de presse, Hassen Kacimi, du ministère de l’Intérieur.

“Nous ne sommes pas des nazis…Nous défions ceux qui nous critiquent de faire ce que l’Algérie a fait et dépensé sur ce dossier”, a dit Hassan Kacimi.

S’adressant directement aux détracteurs de l’Algérie, Kacimi a fait remarquer que l’Algérie ne dispose guère de centre de rétention mais des centres d’accueil destinés aux migrants, citant en exemple ce propos celui de Tamanrasset, dont le coût de réalisation est établi à environ 180 milliards de centimes (150 millions de dollars). Et le conférencier d’ajouter, les autorités algériennes ont lancé entre 2012 et 2018 près de 20 caravanes d’aides humanitaires au profit des réfugiés maliens en Mauritanie, outre les autres opérations au Niger.

“Les migrants ne meurent pas en Algérie, mais ce sont des centaines qui périssent aux frontières européennes…Nous n’allons pas faire de nos wilayas du Sud le Lampedusa d’Afrique”, a-t-il insisté.

D’après le conférencier, 15 millions d’individus des pays du Sahel s’apprêtent à débarquer au nord pour des causes de l’ordre sécuritaire et alimentaire.

Pour lui, la régularisation des migrants africains – en situation irrégulière en Algérie- ne sera pas pour demain, y compris ceux qui travaillent sur les chantiers.

Traduit par: Moussa. K.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!