الأربعاء 21 نوفمبر 2018 م, الموافق لـ 13 ربيع الأول 1440 هـ آخر تحديث 17:34
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

migrants subsahariens

Un responsable Algérien ayant requis l’anonymat total, avait affirmé à Reuters que les autorités algériennes vont expulser 105 Maliens soupçonnés de faire partie du groupe terroriste Ansar Eddine.

«C’est une décision du tribunal d’Alger », a déclaré à Reuters le responsable.

Les Nations Unies ont appelé mardi l’Algérie à cesser d’expulser les migrants subsahariens.

Le gouvernement algérien,a de son tour, rejeté les critiques de l’ONU affirmant qu’il faisait face à un exode massif de migrants à ses frontières avec le Mali et le Niger.

«L’Algérie rejette avec force les accusations à tort de certaines ONG de faillir à ses obligations internationales en matière de solidarité, d’accueil et d’hospitalité envers les migrants subsahariens »,affirme le MAE algérien.

Le groupe Ansar Eddine, dont le leader est Iyad Ad Ghali, a revendiqué de nombreuses attaques au Mali visant les militaires français et les missions onusiennes.

Pour rappelle ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales ,Nourredines Bédoui avait affirmé que 27 000 ressortissants étrangers résidant illégalement en Algérie, au cours des trois dernières années, ont été rapatrié dans le respect total des droits de l’Homme et de la dignité humaine.

Mohamed Lahouazi / version française: Rachel Hamdi

https://goo.gl/418idH
Algérie expulsion Subsahariens

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close