الثلاثاء 22 سبتمبر 2020 م, الموافق لـ 04 صفر 1442 هـ آخر تحديث 12:11
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
رويترز

دخان كثيف يتصاعد بعد انفجار في العاصمة اللبنانية بيروت يوم الثلاثاء 4 أوت 2020

La capitale du Liban «Beyrouth» a été le théâtre d’un véritable drame qui fait craindre un bilan humain extrêmement lourd. Déjà 50 morts ont été enregistré et 2.750 blessés, voilà l’estimation livrée par les autorités dans la soirée de ce mardi.
Dans l’après-midi, deux explosions consécutives ont fait naître un panache de fumée terrifiant, et provoqué une onde de choc ressentie jusqu’à Chypre, à 200 kilomètres des côtes libanaises. Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang. Des témoins ont raconté avoir vu dans le secteur du port des dizaines de blessés à terre.
Rapidement, cette zone a été bouclée par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, le ballet des ambulances aux sirènes hurlantes et les camions des pompiers.
Si personne n’a pris le risque de s’avancer trop vite parmi les officiels libanais quant à l’origine de l’explosion, les regards sont tournés vers Israël pour expliquer ce qu’il s’est passé ce mardi.
De son côté, dans un contexte d’accrochage récent avec le Hezbollah au sud du Liban, Israël a assuré n’avoir «rien à voir avec cet incident», selon un responsable s’exprimant sous le sceau de l’anonymat à l’agence Reuters. le gouvernement israélien se serait adressé au gouvernement libanais par le biais de médiateurs internationaux pour offrir à Beyrouth une aide humanitaire et médicale.
Cette tragédie a forcément mis en émoi tout un pays. Dans les rues saccagées de Beyrouth, le Premier ministre promettait de son côté que les fautifs rendraient des comptes.
Une journée de deuil national a par ailleurs été annoncée pour ce mercredi 5 août, alors que le Conseil supérieur de Défense s’est réuni pour une discussion d’urgence.

Arabe Beyrouth Liban

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close