الثلاثاء 21 أوت 2018 م, الموافق لـ 10 ذو الحجة 1439 هـ آخر تحديث 13:15
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق

Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs Mohamed Aissa,a considéré le réfèrent religieux comme racine qui définit l’identité algérienne, et qui ne se limite pas en une doctrine,mais remontent à l’école de nos ancêtres.

S’exprimant en marge de l’ouverture du 2ème colloque national intitulé « la vie spirituelle saine, la consolidation de la cohésion sociale et la promotion du civisme», tenu à Msila,le premier responsable du secteur religieux en Algérie a dénoncé les invasions secrétaires de courants radicaux qui dénaturent le message profond de l’Islam.

Le ministre a exhorté les mosquées ainsi les zaouïas à élever les discours et à diffuser les valeurs de la paix, de la fraternité, du vivre ensemble, de la cohésion sociale et du développement du sens d’appartenance à la patrie.

M.Aissa a regretté les discours haineux et violents ainsi les tensions sectaires par laquelle s’infiltrent les complots qui visent le référent religieux national. 

«C’est ce référent religieux national qui fut le ciment de l’unité nationale durant les résistances populaires et la glorieuse Révolution», a rappelé le ministre.

 

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!