الثلاثاء 31 مارس 2020 م, الموافق لـ 06 شعبان 1441 هـ آخر تحديث 20:01
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Les autorités turques vont placer plus de 1000 ressortissants algériens -bloqués depuis quelques jours à l’aéroport d’Istanbul- en quatorzaine dans des hôtels faute de liaisons aérienne et maritimes  suspendues par le gouvernement algérien.

Des témoins oculaires ont révélé que des responsables dudit aéroport les ont informés qu’ils devraient être mis en quarantaine à partir de ce jeudi dans des hôtels en attendant que des structures soient aménagées pour être accueillis.

Selon nos témoins, jusqu’à mercredi 25 mars 2020 aucun vol n’a été programmé pour leur rapatriement sachant que nombreux d’entre eux  se seraient rendus en France à bord des vols de la compagnie aérienne turque.

Des photos et des vidéos qui nous ont parvenues ont montré des membres d’une association caritative locale distribuer des repas aux passagers bloqués dont certains ont dormi à même le sol y compris des personnes âgées, femmes et enfants…

Une situation qui n’est pas sans s’interroger sur le rôle et de l’ambassade et du consulat d’Algérie en Turquie dont les ressortissants bloqués se sentent laissés pour compte.

Dans un même contexte, le député de Batna Hakim Berri a sollicité le chef de l’Etat d’intervenir en vue d’évacuer les ressortissants algériens bloqués dans plusieurs aéroports en raison du Coronavirus, entre autres à New York, la Malaisie, Dubaï et Istanbul.

Dans sa correspondance, le député a souligné que l’Algérie est le seul pays au monde qui a rapatrié ses ressortissants coincés dans plusieurs pays mais il y a lieu d’évacuer tous ceux qui restent bloqués à l’étranger et les placer une fois arrivés au pays en confinement dans des établissements hôteliers publics et privés.

«Notre espoir en vous est grand, vous qui devez avoir vu l’ampleur de la souffrance et le mauvais traitement réservés aux Algériens notamment à l’aéroport d’Istanbul », a conclu le représentant du peuple.

Hassen Houicha / Traduit par: Moussa. K.

Aéroport d'Istanbul confinement Ressortissants algériens

En relation

600

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • Mouwatan

    Ils méritent plus car ils n’ont pas voulu rentrer à temps comme la majorité des ressortissants de tous les pays.
    C’est une charge supplémentaire pour le trésor public surtout avec moins de 25 dollars le baril .

close
close