À quelques semaines de l’Aïd El Adha : Une flambée des prix au rendez-vous

date 2017/08/09 views 1046 comments 1
author-picture

icon-writer Radia Merbah/version française : Rachel Hamdi

À quelques jours de la fête de l’Aid El Adha ,et après une baisse sans précèdent que le citoyen algérien avait vécu durant les mois écoulés ,coïncidant avec le mois sacré, les marchés connaissent comme à l’accoutumée la flambée des prix de produits de large consommation.

Tout comme le mercure qui grimpe très très haut ces jours,les produits emblématiques de cette hausse importante des prix sont la tomate, la courgette, le poulet, l’escalope de dinde, l’ail, les petits pois, par rapport aux prix de la deuxième quinzaine du mois de mai, l’augmentation peut atteindre 50 à 100%.

En effet, les prix des fruits et légumes étaient supposés être  accessibles par les maigres salaires et ce en raison de l’abondance  des produits suite par l’abondance de l’offre sur les marchés,chose qui a soulevé très haut le pouvoir d’achat des citoyens avant qu’il ne soit encore baissé.

En effet, un simple tour du côté de quelques marchés  montre que le kilogramme de pomme de terre soit cédé entre 40 et 460 DA, alors que depuis quelques jours il ne dépassait pas les 30 DA. La courgette varie entre 160  et 230  DA et l’oignon oscille entre 60 et 65 DA, alors que les navets sont affichés à140 et 180 DA.

Pour ce qui est de la tomate, elle n’affiche pas moins de35 à 65  DA. La laitue, très consommée durant l’été , est cédée entre 200 et 230 da , les haricots verts à 170 DA.

Le concombre est cédé entre 70 et 100da,le poivron entre 80 et 120 da alors que l’ail a atteint la barre des 550 et 600da !

 

 

  • print