-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Attentat en Nouvelle-Zélande: L’assaillant neutralisé

Echoroukonline
  • 318
  • 0
Attentat en Nouvelle-Zélande: L’assaillant neutralisé

Au moins six personnes ont été blessées, dont trois grièvement, vendredi 3 septembre par un individu armé d’un couteau dans un centre commercial d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. L’assaillant a été abattu par la police. La Première ministre avance une attaque terroriste.

La police néozélandaise a abattu ce vendredi 3 septembre un homme dans un centre commercial d’Auckland qui a blessé au couteau six personnes.

Au moins six personnes ont été blessées, dont trois grièvement, vendredi 3 septembre par un individu armé d’un couteau dans un centre commercial d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. L’assaillant a été abattu par la police. La Première ministre avance une attaque terroriste.

La police néozélandaise a abattu ce vendredi 3 septembre un homme dans un centre commercial d’Auckland qui a blessé au couteau six personnes.

«Un extrémiste violent a mené une attaque terroriste contre des Néo-Zélandais innocents», a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern après les faits.

D’après elle, l’assaillant était un ressortissant sri-lankais qui habitait la Nouvelle-Zélande depuis 10 ans et était une «personne d’intérêt» pour les services de sécurité depuis environ cinq ans. Il a été tué une minute après le début de l’attaque, précise-t-elle, ajoutant qu’il avait été inspiré par Daech.

Sur les six blessés, trois étaient dans un état critique, un dans un état grave et un autre dans un état modéré, détaille le service d’ambulance de l’hôpital St. John a Reuters.

L’agence cite des témoins qui disent avoir vu plusieurs personnes allongées sur le sol portant des coups de couteau. D’autres ont déclaré avoir entendu des coups de feu alors qu’ils sortaient en courant du supermarché.

Une vidéo mise en ligne montre un agent de sécurité qui demande de quitter les lieux, puis plusieurs coups de feu retentissent.

L’assaillant

Le New Zeland Herald écrit que le terroriste abattu était agé de 32 ans et sur les radars de la police depuis plusieurs années. Il était considéré comme une menace pour la sécurité publique après avoir acheté à deux reprises de grands couteaux de chasse et visionné des vidéos de Daech. Il venait de sortir de prison et était sous surveillance constante de la police et des agences de sécurité nationale.

La Première ministre a ajouté qu’elle était «personnellement au courant» de l’existence de cet homme et que les autorités le surveillaient, car elles ne pouvaient pas le maintenir en prison.

De son côté, le commissaire Andrew Coster a précisé que l’agresseur s’était procuré un couteau dans un magasin avant que la police ne lui tire dessus.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!