-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Les prêtres et les papes de 13 Etats demandent à soutenir les chrétiens en Algérie

الشروق أونلاين
  • 2363
  • 0
Les prêtres et les papes de 13 Etats demandent à soutenir  les chrétiens en Algérie

Vingt trois prêtres et papes dont 6 américains, de 13 pays ont adressé mardi dernier un appel écrit aux organisations mondiales, leur demandant de soutenir les chrétiens en Algérie,

 notamment les prêtres qui ont été sujet à la prison ou les chrétiens menacés d’expulsion de ce pays et à leur tête le prêtre américain  Youg Johnson. Le communiqué distribué par la société chrétienne «middle est concerns », note que les chrétiens en Algérie sont sujets à  diverses pressions, notamment une campagne médiatique qui a causé la fermeture de 7 églises, pendant que 4  chrétiens attendant les verdicts pour des accusations prononcées à leur encontre.  

La société demande dans son bulletin signé par ces prêtres et papes, de ne pas prononcer des peines de prison, demandant de les acquitter le jour de l’audience prévu le 2 avril prochain. Elle  appelle par ailleurs les autorités algériennes à rouvrir les églises fermées pour permettre aux chrétiens d’accomplir leurs messes. D’autre part, les papes hèlent les organisations internationales, dont les nations unies à faire pression sur l’Algérie pour renoncer aux poursuites judiciaires des chrétiens et ce par l’annulation de la loi régissant la pratique des religions.

 Aussi, les papes ont lacé un appel à tous les chrétiens dans le monde pour soutenir ce qu’elle désigne comme « foie chrétienne en Algérie », mais aussi dénoncer « le racisme et la marginalisation dont souffrent les chrétiens dans le nord africain». Rappelons que plusieurs organisations mondiales chrétiennes et en tête  l’union mondiale des évangélistes avait entamé depuis plus de deux semaines une campagne internationale contre l’Algérie après la condamnation de 4 chrétiens dont un pape français pour des activités qui dépassait la loi algérienne en vigueur.

 Ces organisations ont commencé leur campagne en adressant une lettre le 21 février dernier à l’ambassadeur de l’Algérie à Berne Kamel Houhou, où elle dénonçait la condamnation des chrétiens en algérie. L’union sise à Genève  a en outre demandé l’ambassadeur algérien d’intervenir auprès du président de la république pour annuler les verdicts, en s’appuyant sur l’article 18 du texte international des droits de l’homme, qui défend la liberté religieuse.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!