-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

L'indien Tata rachète Jaguar et Land Rover à Ford pour 2,3 milliards de dollars

الشروق أونلاين
  • 1468
  • 0
L'indien Tata rachète Jaguar et Land Rover à Ford pour 2,3 milliards de dollars

Le constructeur automobile américain Ford a conclu la vente de ses marques hautes de gamme britanniques Jaguar et Land Rover à l'indien Tata Motors. Le montant de la transaction se situe à 2,3 milliards de dollars.

 

Jaguar et Land Rover passent sous pavillon indien. Comme le syndicat britannique Unite l’avait annoncé ce mercredi matin, la nouvelle vient d’être confirmée : le constructeur automobile américain Ford a conclu la vente de ses deux marques haut de gamme britanniques à l’indien Tata Motors. Montant de la transaction : 2,3 milliards de dollars soit 1,5 milliard d’euros.La vente des deux célèbres marques était attendue pour le début du mois, mais elle a été retardée par des discussions entre les deux constructeurs sur leurs relations futures, notamment la question du partage de technologies et la fourniture par Ford des motorisations et des éléments de carrosseries pour les Jaguar et Land Rover. Selon les syndicats, Tata s’est engagé à continuer d’acheter à Ford les moteurs équipant les modèles des deux marques. Tous les moteurs essence de Jaguar et Land Rover sont construits dans l’usine Ford du Pays de Galles, tandis que les motorisations diesel viennent de l’usine Ford de Dagenham, dans la périphérie de Londres. Tata, premier constructeur indien de véhicules, discutait avec le géant américain depuis les premiers jours de 2008, quand il avait été choisi comme le candidat favori à la reprise des deux marques. Tata cherche à s’implanter fortement à l’extérieur du marché indien. Les analystes continuent toutefois de s’interroger sur une stratégie passant par une gamme maintenant aussi large puisqu’elle va des berlines Jaguar à la mini-voiture low cost Nano (vendue 2.500 dollars), dévoilée en janvier. Avec Land Rover, le pari semble moins risqué puisque la marque a enregistré trois années de ventes record avec ses 4X4 haut de gamme. En s’emparant de ces deux symboles prestigieux de l’automobile britannique, le conglomérat Tata fait une nouvelle percée en Grande-Bretagne après l’acquisition par sa filiale sidérurgique Tata Steel du producteur d’acier anglo-néerlandais Corus, enlevé en janvier 2007 aux enchères pour plus de 10 milliards d’euros.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!