Français Économie
Lectures (4717)  Commentaires (0)

Affaire Sonatrach: l’épouse de Mohamed Meziane convoquée

Ilham Bouteldji/ version française: Moussa K.
L'ex-Pdg de Sonatrach, Mohamed Meziane
L'ex-Pdg de Sonatrach, Mohamed Meziane
Photo: (D.R)
 

La présidente de la Chambre d’accusation près le tribunal de Sidi M’hamed a convoqué la semaine dernière l’ex-PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane, placé sous contrôle judiciaire, son épouse, ses deux fils et le directeur de la société algéro-allemande «A.G».

L’épouse de l’ex-PDG de Sonatrach est convoquée pour la première fois pour être auditionnée dans le scandale qui A éclaboussé la première société du continent, a-t-on appris de sources concordantes.

Ayant mentionné son nom parmi les personnes qui détiennent des biens à l’étranger par le juge d’instruction près le tribunal de Paris, la présidente de la Chambre d’accusation près le tribunal de Sidi M’hamed a convoqué l’épouse de Mohamed Meziane pour qu’elle soit entendue dans le cadre de cette affaire avec le reste des prévenus.

Selon de sources proches du dossier, Mohamed Meziane, sa femme et les autres prévenus entendus en fin de la semaine dernière ont demandé le report de l’audience pour prendre attache avec leur défense afin d’être auditionnés au sujet des conclusions des commissions rogatoires.

Par conséquent, l’audience a été reportée à une date ultérieure.

En revanche, le reste des prévenus non arrêtés devront comparaître la semaine prochaine pour répondre aux résultats des commissions rogatoires du juge d’instruction près le tribunal de Paris, au sujet de biens immobiliers et des comptes qu’ils détiennent à l’étranger. Cette interpellation rentre dans le cadre de l’enquête complémentaire avec des cadres de Sonatrach, l’ex-directeur du Crédit populaire d’Algérie (CPA) et son fils pour enquêter sur les biens et les comptes bancaires qu'ils ont ouverts à l’étranger, dont l’accusation de blanchiment d’argent dans cette affaire n’est pas à écarter.

Selon nos sources, les commissions rogatoires du juge d’instruction près le tribunal de Paris ont montré que certains prévenus dans cette affaire possèdent des biens immobiliers et des comptes bancaires en France, dont l’épouse de Mohamed Meziane qui possède un appartement à Paris.

C’est pourquoi d’ailleurs la présidente de la Chambre d’accusation près le tribunal de Sidi M’hamed l’a convoquée, elle qui n’a jamais été convoquée depuis le début de l’enquête en janvier 2010.

En outre, le chef de cabinet de l’ex-PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane, dont le nom répond aux initiales « M.M » est convoqué quant à lui pour la première fois pour être auditionné dans cette affaire, lui qui a été tant demandé par les avocats pour être entendu comme témoin dans cette affaire.

Dans ce contexte, une enquête sera menée avec les accusés en présence de leur défense sur leurs biens à l’étranger pour savoir si ces comptes n’ont pas un lien avec de pots-de-vin qui auraient reçus de certaines sociétés étrangères dans la conclusion de marchés illégaux avec Sonatrach où ils ont in rapport avec le postes qu’ils occupaient au sein de ladite compagnie.

Si ces faits sont prouvés, les prévenus seront accusés de blanchiment d’argent.

Selon les mêmes sources, les avocats des prévenus dans l’affaire Sonatrach ont plaidé devant la chambre d’accusation que les commissions rogatoires sont incomplètes et qu’elles n’ont démontré aucun rapport entre leurs biens en France et la conclusion de marchés à Sonatrach en violation des règles du code des marchés publics.


S'abonner au flux RSS des commentaires Commentaires (0)


Postez votre commentaire

  • Gras
  • Italique
  • Souligner

Caractères restants 500

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha