-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Forbes: Une catastrophe énergétique pourrait frapper l’Europe cet hiver

Echoroukonline
  • 218
  • 0
Forbes: Une catastrophe énergétique pourrait frapper l’Europe cet hiver

En pleine transition énergétique et sur fond de montée en flèche du prix de gaz, l’Europe risque d’être confrontée cet hiver a une сrise énergétique, selon Forbes. Dans le pire scénario, même un retour vers le charbon, en premier lieu livré par la Russie, ne pourrait garantir une température confortable dans les foyers des Européens.

La politique européenne prévoyant la transition énergétique, et donc le rejet des combustibles a haute densité, pourrait provoquer dès cet hiver une véritable catastrophe dans le secteur de l’énergie sur le Vieux Continent, relate ce lundi 4 octobre le magazine américain Forbes.

À l’origine de cette potentielle crise énergétique en Europe se trouve la hausse spectaculaire du prix du gaz liée, selon le média, a une demande accrue en combustibles fossiles suite au faible rendement de l’énergie éolienne cette année.

Pour remplacer le gaz naturel, les Européens seraient prêts a se tourner vers le charbon, mais cette option s’avère compliquée, car des centaines de centrales ont été fermées en Europe au profit des installations de production d’énergie renouvelable.

Forbes indique que même si l’Europe réussissait a redémarrer ses centrales électriques au charbon, elle aurait peu de chances de satisfaire rapidement tous les besoins énergétiques des foyers.

Outre la hausse du prix du charbon, qui découlerait d’une demande élevée, la Russie, seul pays possédant des réserves de charbon théoriquement suffisantes pour approvisionner les Européens, ne saurait pallier le manque du charbon dans un délai aussi court, explique le magazine.

Forbes avance ainsi que l’Europe risque de se retrouver dans une impasse énergétique qui serait le fruit des “décisions prématurées et franchement irrationnelles” prises par les différents gouvernements du continent.

Une crise énergétique globale a l’horizon?

Bien que l’Europe se trouve dans le viseur de la presse quant aux perspectives d’une crise énergétique potentielle, les indicateurs a l’échelle globale étaient déja alarmants, selon Forbes.

En effet, le média évoque l’augmentation des prix de toutes les sources d’énergie a haute densité dans le monde.

Ainsi, aux Etats-Unis, où le prix de l’essence a doublé depuis janvier, les démocrates “se précipitent a répéter les erreurs européennes” en faisant campagne pour l’adoption d’un projet de loi sur une “nouvelle donne écologique” (Green New Deal), poursuit Forbes. À l’instar des politiques européennes, cette initiative d’envergure prévoit des mesures économiques contre les combustibles fossiles et la transition vers des sources d’énergie renouvelable, beaucoup moins fiables que celles a haute densité.

Le média conclut que, malgré des décisions politiques “déraisonnables” en Europe et aux Etats-Unis, le futur énergétique du monde n’a pas d’autres choix que de respecter les lois de la physique, ainsi que celles de l’offre et de la demande.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!