-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Les armées russe et algérienne réalisent des exercices conjoints pour la première fois

Echoroukonline
  • 439
  • 0
Les armées russe et algérienne réalisent des exercices conjoints pour la première fois

Des militaires russes et algériens ont entamé leur premier exercice conjoint sur un terrain d’entraînement du Caucase du Nord, a annoncé le service de presse du district militaire Sud.

La cérémonie d’ouverture du premier exercice conjoint russo-algérien s’est tenue sur le terrain d’entraînement de Tarskoïé en Ossétie du Nord (Caucase), a annoncé le porte-parole du district militaire Sud Vadim Astafiev.

L’événement a réuni des représentants du commandement du district militaire Sud, de l’Armée nationale populaire d’Algérie et un orchestre militaire.

“Un meeting a eu lieu après que les drapeaux russe et algérien ont été hissés et que les hymnes nationaux des deux pays ont été exécutés”, a détaillé le militaire.

Le colonel Dmitri Ouskov, commandant l’infanterie motorisée de la 58earmée russe, a souhaité aux militaires de bien coopérer sur terre et en mer. Il s’est déclaré convaincu que les exercices contribueraient à renforcer la coopération entre la Russie et l’Algérie.

L’exercice, qui durera jusqu’au 11 octobre, engage 80 militaires de l’infanterie motorisée du district militaire Sud déployés dans le Caucase du Nord et environ 80 militaires algériens.

L’exercice est consacré aux actions tactiques dans la lutte contre le terrorisme, plus particulièrement a la recherche, a la détection et a la destruction des formations armées.

Une alliance historique entre Alger et Moscou

Les liens dans le domaine militaire entre la Russie et l’Algérie ne cessent de se resserrer. En témoigne notamment la visite a Moscou au mois de juin dernier de Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée algérienne, sur invitation du ministre russe de la Défense.

Brahim Oumansour, chercheur associé a l’IRIS et spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, a expliqué à Sputnik qu’”il y a une alliance stratégique historique entre l’Algérie et la Russie”.

Achat d’armes et formation

La Russie est aujourd’hui le premier fournisseur d’armes a destination d’Alger qui a augmenté ses importations de 64% entre 2016 et 2020.

“La coopération militaire ne s’arrête pas a l’achat d’armes. Il y a une importante collaboration en matière de formation. La Russie a accompagné la modernisation de l’armée tout au long des années 2000”, a précisé Brahim Oumansour.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!