الخميس 22 أوت 2019 م, الموافق لـ 21 ذو الحجة 1440 هـ آخر تحديث 14:24
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Plusieurs pays arabes victimes d'espionnage d'un logiciel israélien

L’Algérie et quinze (15) autres Etats arabes étaient depuis août 2017 étaient la cible d’espionnage d’une entreprise privée israélienne (NSO Group) qui a conçu un logiciel d’espionnage appelé “Pegasus”.

Pegasus est un programme de surveillance qui permet de prendre, à distance, le contrôle total d’un téléphone et d’extraire des données à partir d’une multitude d’applications, mais aussi du microphone et de l’appareil photo.

Al Jazeera net a révélé dans un rapport le plus dangereux programme d’espionnage vendu par une entreprise israélienne. Ce programme a pris pour cible depuis 2016 pas moins de 175 opposants, militants des droits de l’homme et journalistes du monde arabe, de l’Amérique Latine, d’Asie, d’Afrique…

En effet, la “cible” reçoit un lien vers une adresse Web, par SMS, par e-mail ou par n’importe quel autre moyen. Si elle clique dessus et l’ouvre dans le navigateur Safari depuis son téléphone portable, alors le logiciel contourne la sécurité du téléphone à l’aide d’un trio de “failles logicielles”. A partir de là, Pegasus s’installe sur le téléphone et en prend le contrôle de façon complètement invisible, sans que le possesseur de l’appareil puisse voir ce qui s’est passé.

Le Citizen Lab, un laboratoire interdisciplinaire basé à la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto, au Canada, a constaté que 36 logiciels dans le monde utilisent Pegasus pour espionner 45 pays, dont 16 pays arabes parmi lesquels l’Algérie.

Les 33 pays ayant acheté ce logiciel d’espionnage auprès de la société (NSO Group) ne peuvent plus le vendre sans autorisation du ministère israélien de la défense.

S’agissant de la région du Maghreb, laboratoire interdisciplinaire de Toronto a fait savoir que le logiciel Pegasus a pris pour cible le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la France tandis qu’un autre programme installé en Israël a espionné plusieurs pays, dont le Qatar, la Palestine, la Turquie, les Pays-Bas et les États-Unis.

Selon la même source, les Emirats arabes unis arrivent en tête des pays arabes les plus visés par cet espionnage (6 logiciels, suivis du Qatar (5), de la Jordanie (3), du Bahreïn, Liban, de la Palestine, du Maroc et de la Tunisie (2) et puis l’Arabie saoudite, l’Algérie, l’Irak, l’Égypte, le Sultanat d’Oman, la Libye, le Koweït et le Yémen (1 logiciel d’espion).

Ahmed Alioua / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/GVUBAf
Algérie Israël Pegasus

En relation

600

2 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • REALITE

    ISRAEL ESPIONNE, LE CANADA CONSTATE LES DEGATS ET L’ALGERIE REGARDE IMPUISSANTE, PREOCCUPEE PAR TOUTES SORTES DE CORRUPTION.

  • moi moi

    c est pour ce genre de nouvelles que j aime ISRAEL et je l aimerai toute au long de ma vie pour tout ce qu il fait ce fabuleux pays

close
close