السبت 20 أكتوبر 2018 م, الموافق لـ 10 صفر 1440 هـ آخر تحديث 16:25
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Siège du ministère des Finances

Le ministère des Finances refuse de prendre en charge les factures des téléphones portables des P/APC, prétextant que “la règlementation actuelle n’autorise pas la prise en charge de ces dépenses”.

En effet, la Direction générale du budget (DGB) a répondu négativement aux dizaines de demandes formulées par des maires et adressées au ministère des Finances sollicitant une autorisation d’acquisition d’une ligne de téléphone mobile afin de l’utiliser “dans la gestion des affaires de leurs communes “.

 “J’ai l’honneur de vous informer que la réglementation en vigueur n’autorise pas la prise en charge de ces dépenses”, a affirmé une correspondance du DGB en réponse à des demandes d’autorisation d’acquisition d’une ligne de téléphone mobile aux frais du ministère des Finances.

Il est utile de rappeler que le gouvernement avait procédé au règlement des dettes des sociétés et instances publiques, sachant que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia avait ordonné, il y a peu, le paiement de toutes les dettes du secteur public cumulées en 2016 et 2017.

Il s’agit, en effet, des factures d’électricité, du gaz, de l’eau et de la publicité (ANEP) et dont le montant est évalué à plus de 1.000 milliards de dinars.

Abdeslam Sekia / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/DPaojY
Finances Maires Téléphone mobile

En relation

1 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم
  • عبد الحكيم الثانى

    Mais comme même , il faut trouver une solution…les maires ne demandent pas l’aumône que je sache ….

close
close