الثلاثاء 07 أفريل 2020 م, الموافق لـ 13 شعبان 1441 هـ آخر تحديث 17:29
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Siège de l'OPEP à Vienne

Les prix des hydrocarbures ont franchi, mardi, la barre des 81.48 dollars, son plus haut niveau depuis novembre 2014.

Et ce au lendemain de la décision prise à Alger par les pays de l’Opep et non-Opep de ne pas augmenter la production.  Une décision  qui s’apparent à une véritable  gifle à l’encontre du président américain, Donald Trump qui a tenté de faire pression pour faire baisser les prix.

Le prix du baril Brent a atteint mardi matin 81.39 dollars, soit une hausse de 19 cents.

Le West Texas Intermediate (WTI) s’est établi à 72.18 dollars, enregistrant une hausse de 10 cents.

Rappelons que l’administration américaine compte infliger de nouvelles  sanctions à l’Iran, faisant ainsi pression sur d’autres Etats et gouvernements pour réduire leurs achats de pétrole iranien.

Echoroukonline

https://goo.gl/FdHM4b
Iran OPEP Pétrole

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close