الأربعاء 23 جانفي 2019 م, الموافق لـ 17 جمادى الأولى 1440 هـ آخر تحديث 22:25
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Amar Ghoul, président de TAJ

L’instance de coordination de quatre partis de l’Alliance présidentielle (FLN, RND, TAJ, MPA) tient ce dimanche une deuxième réunion au siège du RND en vue de mettre sur pied un programme en prévision de la prochaine échéance présidentielle d’avril 2019.

Une occasion pour Amar Ghoul, président de TAJ d’exposer son initiative à ses alliés à savoir la tenue d’une conférence nationale sous l’égide du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

À cette démarche mise en avant par Ghoul, le Mouvement populaire algérien (MPA) a réagi par le biais de son chef du groupe parlementaire, en l’occurrence Cheikh Barbara qui a confié à Ehorouk que “toute initiative politique doit émaner exclusivement de l’alliance présidentielle”. C’est ce qu’a affirmé de son côté le président du parti, Amara Benyounès qui a exclu toute participation de sa formation à une démarche ou consensus initié par un parti politique de quelque obédience que ce soit.

Outre le MPA, le FLN a également affirmé n’avoir reçu aucune invitation dans ce sens. A ce propos, un membre du vieux parti, qui a requis l’anonymat, a souligné que Mustapha Rehaial, membre du directoire du parti et la députée Saïda Bounab prendront part à cette réunion.

Selon lui, les représentants de TAJ devraient exposer l’initiative annoncée, il y a quelques jours, par Amar Ghoul lors d’une conférence de presse, d’autant plus que la question a pris d’autres dimensions en évoquant notamment le report des élections et la prolongation du  mandat actuel de Bouteflika.

Ce qui a visiblement surpris les partis de l’Alliance qui ont insisté sur la nécessité de la poursuite du processus des réformes initiées par le président de la République. Celui-ci ne s’est pas prononcé sur sa candidature ou non à la prochaine élection présidentielle.

Face à cette initiative, le parti conduit par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia n’a pratiquement pas soufflé mot, ce qui suscite des interrogations sur les motifs de cette conférence à laquelle est conviée la classe politique à la veille de ce scrutin qui s’annonce crucial.

Asma Bahlouli / Traduit par : Moussa. K.

https://goo.gl/7c7cuu
Alliance présidentielle Bouteflika présidentielles

En relation

  • Les consommateurs boudent la viande rouge

    La peste qui s’abat sur les petits ruminants continue de prendre de l’ampleur, dont des centaines de têtes ont été décimées en quelques jours. La Fédération…

    • 252 inlt
    • 1
  • Quand HRW soutient les homosexuels en Algérie

    L’ONG Human Rights Watch (HRW) a dit dans son rapport que la situation des droits de l’homme en Algérie n’avait connu aucune amélioration pendant l’an…

    • 463 inlt
    • 0
0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close