-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

L’Espagnol ‘Enagas’: le gaz algérien ne sera pas revendu au Maroc

Echoroukonline
  • 721
  • 0
L’Espagnol ‘Enagas’: le gaz algérien ne sera pas revendu au Maroc
D.R

Un porte-parole de la société espagnole “Enagas” a dit que le gaz algérien ne sera pas acheminé vers le Maroc.

Dans une déclaration a l’agence espagnole Europa Press suite a l’annonce mercredi de l’Enagas  de l’approvisionnement du Maroc en gaz naturel, le porte-parole a précisé qu’il ne s’agissait pas du gaz algérien.

Reuters a rapporté que, selon des données de la société espagnole Enagas, du gaz naturel commence a être transporté depuis l’Espagne vers le Maroc via un pipeline mis l’arrêt depuis l’an dernier après que l’Algérie ait décidé de verrouiller la vanne du gaz au Maroc en représailles a une campagne hostile menée contre elle par le régime marocain.

“Il y a des garanties qui prouvent que ce gaz n’est pas algérien”, a insisté l’interlocuteur.

Rappelons que l’Algérie a mis en garde contre la réexportation de son gaz vers le Maroc.

Tout changement d’acheminement du Gaz algérien par l’Espagne pourrait aboutir a la rupture du contrat

Tout acheminement de gaz naturel algérien livré a l’Espagne, dont la destination n’est autre que celle prévue dans les contrats, sera considéré comme un manquement aux engagements contractuels, et par conséquent, pourrait aboutir a la rupture du contrat liant la Sonatrach a ses clients espagnols, a indiqué, mercredi, le ministère de l’Energie et des mines dans un communiqué.

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, a été informé « ce jour par message électronique, par son homologue espagnole, Mme Teresa Ribera, de la décision de I’Espagne d’autoriser le fonctionnement, en flux inverse, du Gazoduc Maghreb Europe (GME). Selon la ministre espagnole, cette opération interviendra ce jour ou demain », précise le communiqué.

A cet effet, ajoute la même source, le ministère de l’Energie et des mines tient a préciser que tout acheminement de « quantités de gaz naturel algérien livrées a l’Espagne, dont la destination n’est autre que celle prévue dans les contrats, sera considéré comme un manquement aux engagements contractuels, et par conséquent, pourrait aboutir a la rupture du contrat liant la Sonatrach a ses clients espagnols. »

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!