-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Conseil des ministres

Tebboune “exonère” étudiants et personnes agées des frais d’hébergement

Echoroukonline
  • 166
  • 0
Tebboune “exonère” étudiants et personnes agées des frais d’hébergement
D.R
Conseil des ministres

 Baisse de 20% des frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays et exonération des étudiants et personnes agées, c’est ce qu’a décidé ce dimanche  Le président de la République Abdelmadjid Tebboune.

 Communiqué du Conseil des ministres:

«Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale a présidé, ce dimanche 30 mai 2021, la réunion périodique du Conseil des ministres consacrée a l’examen et l’adoption de nombre de projets d’ordonnances et d’exposés portant sur les secteurs de la Justice, des Ressources en eau, de l’Agriculture et du Développement rural et de la Culture.

Après avoir écouté un rapport du Premier ministre sur l’activité du Gouvernement au cours des deux dernières semaines, le président Tebboune a ordonné de:

  • Dispenser les étudiants et les personnes agées a faible revenu parmi les algériens de retour au pays de payer les frais d’hébergement relatifs a l’isolement.

 Baisser les frais d’hébergement de 20% pour les algériens de retour au pays.

 Parachever le tronçon de l’autoroute est-ouest sur l’axe de la wilaya de Béjaïa, et sa mise en service dans les plus brefs délais afin de fluidifier la circulation au regard du trafic économique et commercial sur cet axe.

 –Accorder la priorité absolue aux projets de ressources en eau non conventionnelles afin de renforcer les réserves en eau potable, et rationaliser sa consommation.

Le Conseil a examiné et adopté, par la suite, un projet d’ordonnance présenté par le ministre de la Justice, Garde des sceaux, relative a la protection des informations et documents administratifs.

Le Conseil des ministres a également adopté un projet d’ordonnance modifiant l’ordonnance n°66-156 du 8 juin 1966 portant code pénal, afin de renforcer le système juridique de lutte contre le terrorisme, notamment a travers la création d’une liste nationale des personnes et des entités terroristes.

Le Conseil a décidé de reporter l’examen et l’approbation du projet d’amendement du code du commerce et du projet d’ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966 portant code pénal dans son volet relatif a la révision de la dépénalisation de l’acte de gestion et des actes de management des entreprises, jusqu’a l’élection de l’Assemblée populaire nationale (APN), afin d’approuver ces amendements importants pour un approfondissement et une consécration de la pratique démocratique.

Le Conseil des ministres a également écouté un exposé présenté par le ministre des Ressources en eau sur la stratégie nationale de développement des ressources en eau non conventionnelles visant a faire face aux pénuries d’eau.

Au terme de la présentation, le président Tebboune a ordonné:

  • La création d’une Agence nationale de supervision de la gestion des stations de dessalement de l’eau de mer, sous la tutelle du ministère de l’Energie.

 –La réalisation de nouvelles stations de dessalement de l’eau de mer en tenant compte de la rapidité de réalisation et du choix stratégique des sites.

  • L’activation de toutes les lignes des stations de dessalement de l’eau de mer en vue d’augmenter les réserves en eau.

 –L’interdiction d’exploitation des eaux souterraines dans la plaine de la Mitidja et leur utilisation exclusive dans l’irrigation agricole dans la région.

Commentant l’exposé du ministre de l’Agriculture et du Développement rural concernant les préparatifs de la saison moisson battage 2020-2021, Abdelmadjid Tebboune a souligné l’importance de:

 –L’adoption des moyens scientifiques disponibles, en vue de relever les niveaux de production céréalière.

 –L’association de comités composés d’ingénieurs agronomes en vue d’étudier la nature des terres agricoles et de dégager un plan stratégique d’organisation des spécialités de production.

  •  S’orienter davantage vers la spécialisation de la production du blé dur, étant le plus coté sur le marché international, tout en tenant compte de la nature des terres agricoles en Algérie et en œuvrant a l’exploitation du surplus de production locale en blé dur et a la réduction des quantités importées de blé tendre.

 –Révision de la cartographie de céréaliculture, notamment le blé dur, selon les spécifications techniques, géographiques et économiques de chaque région et l’élaboration d’une conception globale et réaliste, en vue d’opérer une véritable révolution en matière de production des céréales et des semences.

 –Entamer une action de sensibilisation de grande envergure, en vue de changer les mentalités dans ce secteur, tout en œuvrant a davantage d’incitation, a l’effet d’augmenter la moyenne de production dans l’hectare.

Quant a l’exposé présenté par la ministre de la Culture et des Arts autour du plan d’action dédié a la relance de l’industrie cinématographique et de la production audio-visuelle, Abdelmadjid Tebboune a chargé le Gouvernement d’examiner les différents aspects relatifs a la relance de ce secteur, a travers la détermination d’un nombre de projets principaux, en vue de structurer cette activité, mettant l’accent sur la nécessité d’intégrer les supports modernes en matière de distribution et de consommation du produit cinématographique et audio-visuel.

Avant la clôture de la séance, le Conseil des ministres a approuvé nombre de décisions individuelles de nominations et de fins de fonctions dans des postes supérieurs de l’Etat».

Force est de rappeler qu’Air Algérie, a annoncé samedi dans un communiqué, le programme de vols et les tarifs des voyages, suite a la décision relative a l’ouverture partielle des frontières aériennes.

Ainsi, elle a confirmé la reprise des vols a partir du 1er juin 2021, avec un vol Constantine-Tunis-Constantine tous les vendredis, Alger-Istanbul-Alger (tous les dimanches), Alger-Paris (ORLY)-Alger (tous les mardis et jeudis), Alger-Marseille-Oran (tous les samedis) et celui de Alger-Barcelone-Alger (tous les mercredis).

Concernant les tarifs, Air Algérie a précisé dans son communiqué que les indications tarifaires a partir de l’étranger sont arrêtées comme suit : au départ de Tunis: 591 dinars tunisien l’aller-retour (TTC), au départ de Istanbul: 686 dollars l’aller-retour (TTC), au départ de Paris: 518 euros l’aller-retour (TTC), au départ de Marseille : 391 euros l’aller-retour (TTC) et au départ de Barcelone: 317 euros l’aller-retour (TTC).

Pour ce qui est des frais de confinement fixés a 41.000 DA (TTC), ils sont payables selon l’équivalent en monnaie étrangère (applicable uniquement pour destination étranger-Algérie), et couvrent les frais de transport vers le lieu du confinement, l’hébergement en pension complète et le test COVID prévu a la fin du confinement.

L’exonération des frais de confinement est entendue dans la limite de deux enfants de moins de 12 ans par famille, note le document.

De ce qui est des conditions d’entrée en Algérie, la compagnie a expliqué qu’en plus d’un billet d’avion confirmé sur le vol réservé, les personnes de plus de 12 ans doivent êtres munis d’un test RT-PCR COVID négatif datant de moins de 36 heures avant la date de départ (en langue arabe, française ou anglaise), a présenter a l’enregistrement et a remettre a l’arrivée.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!