-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Un mercenaire français aux côtés d’Emmanuel Macron au Mali ?

Echoroukonline
  • 257
  • 0
Un mercenaire français aux côtés d’Emmanuel Macron au Mali ?

Des publications partagées plus de 1.200 fois depuis le 4 juin sur Facebook relaient une photo censée montrer un “mercenaire” français arrêté mi-mai en Centrafrique aux côtés du président Emmanuel Macron.

Or dans cette image prise par un photographe de l’European Pressphoto Agency (EPA), l’homme aux côtés du chef de l’Etat n’a rien a voir avec le Français arrêté en Centrafrique avec un large stock d’armes et de munitions: il s’agit de l’ex-chef d’état-major de l’armée française, Pierre de Villiers.

Un homme en treillis se tient entre Sylvie Goulard, ancienne ministre française des Armées, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, et Emmanuel Macron, le président de la République française. Deux militaires les encadrent. A l’arrière-plan, on aperçoit deux véhicules, l’un couvert par une bache de couleur sable.

Selon les internautes qui partagent cette photo, l’homme en treillis, qui semble proche du président et de ses ministres, est le “mercenaire [français] qui a été arrêté en Centrafrique” avec “un arsenal d’armes lourdes” lors d’une opération de police menée a Bangui, la capitale, le 10 mai.

Ce mercenaire “n’était pas par hasard dans ce pays”, assure l’une de ces publications, pour qui “cet illustre personnage a été envoyé en Centrafrique pour une mission bien déterminée”. “La France génocidaire d’Emmanuel Macron comprend qu’elle n’a plus une main mise totale” sur ce pays “alors elle opère comme a son habitude dans l’ombre”, insiste l’auteur de ce message.

Ces publications ont été partagées plus de 1.200 fois depuis le 4 juin sur Facebook en Afrique francophone (1, 2, 3…) et circulent également sur Twitter (1, 2).

Une photo du chef d’état-major français a Gao, au Mali

Pourtant, le militaire visible sur cette photo n’a rien a voir avec l’homme arrêté le 10 mai dans la capitale centrafricaine.

Ce ressortissant français, arrêté en possession d’une “énorme quantité d’armes et de munitions”, selon le gouvernement centrafricain et un conseiller russe du président du pays, Faustin Archange Touadéra, est toujours incarcéré. Il a travaillé dans plusieurs organisations dans le pays, comme garde du corps, selon des sources humanitaires.

Lors de son interpellation, des publications virales avaient déja circulé sur les réseaux sociaux en prétendant qu’il s’agissait d’un “mercenaire” a la solde de l’Etat français. Des photos de son arrestation et de ses papiers d’identité avaient été publiées en ligne. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs reprises par les publications que nous vérifions.

Mais contrairement a ce qu’affirment ces messages, l’homme présent aux côtés d’Emmanuel Macron sur la photo principale n’est pas ce “mercenaire”. Une recherche d’images inversée sur le moteur de recherches Google permet de retrouver cette même image en tête d’une tribune du quotidien français La Croix.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!