-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

Aïssa:”Sansal et ses semblables se heurteront au mur des savants de l’Islam”

أسماء بهلولي
  • 382
  • 0
Aïssa:”Sansal et ses semblables se heurteront au mur des savants de l’Islam”
D.R
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa n’est pas resté de marbre face au manifeste signé par certains Français ayant réclamé la suppression de quelques versets du Coran jugés hostiles aux juifs.

“Ces revendications se heurteront aux murs dressés par les savants de l’Islam.  Le Coran est préservé et l’Islam est l’avenir de l’humanité”. Ce sont les termes dont s’est servi le ministre Mohamed Aïssa pour répliquer aux trois cents signataires dudit manifeste.

“Ce n’est point la France, a indiqué Aïssa à Echorouk, qui demande la suppression de quelques sourates du Coran sous prétexte qu’elles soient antisémite, mais plutôt ceux qui se proclament les élites intellectuelles françaises qui le réclament aujourd’hui. Ceux-ci ont des partisans dans le monde islamique, y compris en Algérie”, en faisant à coup sûr référence au romancier Boualem Sansal. Pour le ministre, ces derniers veulent la création d’un Islam “moderne” .

Qui se proclament de l’élite intellectuelle française qui appellent aujourd’hui à la suppression des Versets qui parlent des juifs, ajoutant que ces derniers ont des adeptes dans le monde slamique, y compris en Algérie en faisant référence au romancier Boualem Sansal.

De l’avis du ministre des Affaires religieuses, cette revendication se heurtera aux murs de l’authenticité érigés par les savants et l’élite de l’Islam et à la vérité que le Coran est préservé et que nul ne peut le changer ni le falsifier.

“Il y a quelques uns qui s’agitent, ajoute-t-il, pour combattre l’éveil islamique qui se répand dans l’Occident et qui invite de plus en plus d’Européens à embrasser l’Islam”.

“Ils ne peuvent en aucun cas défier l’Islam parce que c’est l’avenir de l’humanité”, a-t-il soutenu.

Telle est la riposte du ministre Mohamed Aïssa à un nombre d’écrivains et activistes français et signataires d’un manifeste, dans lequel ils demandent à ce que des verstes du Coran soient frappés de caducité, parmi lesquels le Français Bernard-Henri Lévy et l’écrivain algérien Boualem Sansal.

Traduit par: Moussa. K.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!