الإثنين 23 نوفمبر 2020 م, الموافق لـ 07 ربيع الآخر 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
Dr

Interrogé sur son attitude vis-à-vis du défi mémoriel posé par la guerre de libération d’Algérie, Emmanuel Macron affirme que la France a fait énormément de geste et que l’important est de mener un travail historique et réconcilier les mémoires plutôt que de s’excuser.

«Au fond, nous nous sommes enfermés dans une espèce de balancier entre deux postures: l’excuse et la repentance d’une part, le déni et la fierté de l’autre. Moi, j’ai envie d’être dans la vérité et la réconciliation, et le président Tebboune a exprimé sa volonté de faire de même »,a-t-il affrimé lors d’un entretien exclusif accordé à « Jeune Afrique ».

Le locataire de l’Elysée a affirmé que  la France a unilatéralement et sans réponse depuis des décennies, fait énormément de gestes sur cette question: « Le sujet n’est pas de s’excuser. D’ailleurs l’historien Benjamin Stora, qui me remettra son travail en décembre, ne le préconise pas. Ce qu’il faut, c’est mener un travail historique et réconcilier les mémoires. Nous devons regarder l’histoire en face.

Algérie excuses réconciliation

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close