السبت 15 ديسمبر 2018 م, الموافق لـ 07 ربيع الآخر 1440 هـ آخر تحديث 22:31
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Les opérations d’expulsion de migrants en situation illégale en Allemagne s’accélèrent, notamment vers l’Algérie, la Tunisie et le Maroc.

Et ce après les négociations engagées entre Berlin et ces pays, dont la chancelière allemande, Angela Merkel a pu obtenir des autorités algériennes un accord pour le rapatriement des migrants clandestins.

Le journal allemand “Bild”, citant des sources sécuritaires, a indiqué que le nombre de migrants rapatriés vers l’Algérie était passé de 57 en 2015, à 400 fin août dernier, et qu’au total, 504 migrants algériens sont rapatriés d’Allemagne l’an dernier.

Le gouvernement algérien avait, faut-il le rappeler, donné son accord pour accueillir les migrants établis de manière illégale en Allemagne mais à condition de s’assurer de leur nationalité.

Un accord que la chancelière allemande a pu obtenir en marge de sa visite effectuée en Algérie en septembre dernier.

De son côté, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia avait annoncé que “l’Algérie récupérera ses enfants, qu’il s’agisse de 3 000 ou de 5 000 Algériens”.

Sofiane. A. / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/2pn1Gr
Allemagne Angela Merkel Migrants algériens

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close