-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع

haddad bat le record de plus grand nombre les affaires de corruption

Echoroukonline
  • 281
  • 0
haddad bat le record de plus grand nombre les affaires de corruption

L’ex-homme d’affaires et ancien président du forum des chefs d’entreprises «FCE» Ali Haddad est poursuivi dans 8 affaires pénales au niveau du pôle financier et économique du tribunal de Sidi M’hamed, dont la majorité concerne sa célèbre société en travaux de construction « ETRH », est le curieux détenteur d’un record scandaleux avec pas moins de 124 accords publics obtenus illégalement et 452 prêts bancaires.

En effet, Ali Haddad a battu le record du plus grand nombre d’affaires de corruption liées aux accords accordées a sa propre société de travaux publics «ETRHB», estimés a 124 accords projets. Ce dernier a également bénéficié de 452 prêts bancaires d’une valeur financière de plus de 2.100 milliards de dinars, qui avaient pour utilité de financer la construction d’infrastructures, telles qu’une autoroute, l’entrée de l’aéroport international, des projets ferroviaires et le tramway, ainsi que d’autres projets frauduleux.

124 accords obtenus illégalement et 452 prêts bancaires

Le dernier dossier ouvert par la troisième chambre du pôle financier et économique concernait l’ancien président du FCE concerné l’octroi du marché de réalisation d’un tronçon de l’autoroute est ouest. C’est cette même affaire qui a mené les anciens ministres des transports et des travaux publics Amar Ghoul et Boujma Talei en plus des anciens directeurs des travaux publics « K.H » et « P.M » et le directeur général de la société algérienne des travaux routiers, nommé « B.S », et en plus de 12 autres accusés, en prison.

Les accusations qui pèsent sur Haddad et ses collaborateurs vont de « l’abus de fonction et de pouvoir » a «  l’octroi et l’obtention d’indus avantages dans la conclusion de marchés publics » en passant par « la participation au gaspillage de fonds publics », « d’incitation d’un fonctionnaire a l’abus de fonction « ainsi que «  de la falsification de documents  . Haddad est également poursuivi auprès du frère de l’ancien Président Saïd Bouteflika, dans la troisième salle du pôle financier et économique, sur la question du financement caché de la campagne électorale, de blanchiment d’argent et de corruption.

Agences

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!