-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Sabotage d'un site nucléaire iranien

Une “guerre” se profile entre Téhéran et Tel Aviv!

Echoroukonline
  • 141
  • 0
Une “guerre” se profile entre Téhéran et Tel Aviv!

L’Iran a promis de se venger après le sabotage, ce dimanche 11 avril, du centre nucléaire de Natanz, pour lequel la République islamique a pointé la responsabilité d’Israël. Cette nouvelle attaque marque une nouvelle étape dans le changement de stratégie de l’entité sioniste, passé a une politique plus offensive vis-a-vis de Téhéran.

Le Mossad, le renseignement israélien a saboté dimanche 11 avril le système électrique du centre nucléaire de Natanz, où sont assemblées les centrifugeuses utilisées pour enrichir l’uranium. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a accusé Israël de cette opération qui aurait provoqué de gros dégâts.

«L’Iran se vengera. Nous devons assurer la protection des installations et des scientifiques iraniens pour déjouer les pièges rusés tendus par le régime sioniste», a proclamé le chef de la diplomatie iranienne. Du côté israélien, Benyamin Netanyahou avait fait une allusion claire la veille de l’explosion a une bombe actionnée a distance a Natanz en affirmant que la «situation aujourd’hui ne sera pas celle qui prévaudra demain».

Bataille navale

Israël, qui accuse l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire pour rayer l’entité sioniste de la carte, n’en est pas a son premier coup d’essai. En 2010, un virus informatique avait provoqué la mise a la casse d’un millier de centrifugeuses a Natanz. Une mystérieuse explosion s’y est également produite en juillet dernier. Le «père» du programme atomique iranien, Mohsen Fakhrizadeh, a été assassiné par un commando en novembre dernier près de Téhéran.

Israël a également engagé une véritable bataille navale. Depuis deux ans, des dizaines de navires iraniens transportant du pétrole vers la Syrie ont été endommagés en mer Rouge et en Méditerranée par des mines ou des tirs de roquettes. Fait nouveau: depuis le début de l’année, les Iraniens ont commencé a répliquer en attaquant deux navires israéliens dans le Golfe.

Face a ces multiples attaques israéliennes, les autorités iraniennes vont-elles réagir comme le promet leur chef de la diplomatie de venger la mort de Kassem Soleimani, tué par un drone a Bagdad le 3 janvier 2020, et le sabotage du centre nucléaire de Natanz.

Source: Agences

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!