الخميس 20 سبتمبر 2018 م, الموافق لـ 10 محرم 1440 هـ آخر تحديث 21:03
الشروق العامة الشروق نيوز بنة تي في
إذاعة الشروق
D.R

Au moment où toute la population attend avec impatience l’annonce du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, des réelles raisons derrière la propagation de l’épidémie du choléra, le directeur de l’Institut Pasteur d’Alger, Zoubir Harrat a revendiqué auprès du peuple algérien plus de patience et de temps afin de connaitre l’origine du virus.

Ce dernier avait notamment fait savoir que son institut travaille, au diagnostic de certains cas porteurs de la maladie, mais dont les symptômes ne se sont pas encore manifestés.

M.Harrat a notamment signalé une collaboration avec l’Algérienne des Eaux afin déterminer la source de l’épidémie, ainsi 30 sources ont été analysées à Blida, mais toutes ses tentatives étaient vaines.

Le directeur de l’Institut Pasteur, a indiqué à l’ENTV que la source de Sidi Lekbir,qui est vivement contaminé a été détruite en attendant son réaménagement.

Pour sa part, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, a tenu à rassurer sur la qualité des fruits et légumes mis sur le marché.

Le premier responsable du département de l’agriculture que les fruits et légumes produits ne sont pas contaminés et qu’ils ne constituent pas un milieu d’évolution du virus du choléra.

Nouara Bachouche / version française: Rachel Hamdi

 

https://goo.gl/r3yLwH
Choléra foyer Institut Pasteur

En relation

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close