-- -- -- / -- -- --
إدارة الموقع
Lamamra a décliné une invitation a une réunion au Barcelone

L’Algérie “rejette” une nouvelle tentative de médiation avec le Maroc

Echoroukonline
  • 1687
  • 0
L’Algérie “rejette” une nouvelle tentative de médiation avec le Maroc
D.R

L’Algérie a de nouveau refusé une tentative de médiation initiée par l’Espagne en vue d’une réconciliation avec le Maroc.

Madrid aurait souhaité organiser une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra et celui du royaume chérifien Nasser Bourita a l’occasion d’une réunion de l’Union pour la Méditerranée (UpM) dont les travaux ont débuté dimanche a Barcelone.

Le chef de la diplomatie algérienne a préféré, lui, se rendre a Dakar (Sénégal) pour prendre part a la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (Chine-Afrique).

Le journal espagnol “El Pais” a rapporté que Ramtane Lamamra “s’était excusé a la dernière minute auprès de son homologue espagnol de ne pouvoir participer a la réunion”.

Le même titre –citant de sources diplomatiques- a précisé que le MAE algérien ait décidé de ne pas se rendre en Espagne car la réunion de l’UpM intervenait parallèlement a la tenue du Forum de coopération sino-africaine les lundi et mardi.

Sur Twitter, Lamamra a soutenu que ce Forum constitue “une occasion d’évaluer l’exécution des programmes de coopération avec la République de Chine et les adapter de manière a dépasser l’impact du Coronavirus et a renouveler notre engagement commun de protéger les intérêts de l’Afrique”.

En effet, le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares Bueno a voulu jouer la médiation entre Alger et Rabat en déclarant que “l’Algérie et le Maroc sont de principaux partenaires de l’Espagne et de l’Union européenne avec lesquels nous construisons une relation en Méditerranée…”, “Nous allons aborder ces questions a l’occasion de la réunion de Barcelone”, “Nous en Espagne, on œuvre souvent a trouver des solutions et pour un bon voisinage ainsi que pour la coopération en mer méditerranée. Le dialogue est indispensable a ce sujet”.

Selon El Pais, a cause de l’absence des deux ministres algérien et marocain, la réunion s’achèvera sans le règlement de la crise opposant les deux pays depuis l’annonce par les autorités algériennes de la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.

La tension est, faut-il le rappeler, montée d’un cran après la mort de trois ressortissants algériens dans un raid marocain.

                                                                        Mohamed Meslem / Traduit par: Moussa. K.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!