إدارة الموقع
Après des demandes de retour a ce système

Le ministre du Travail: le dossier de la retraite anticipée est clos

Echoroukonline
  • 15167
  • 0
Le ministre du Travail: le dossier de la retraite anticipée est clos
D.R

Le ministre du Travail El Hachemi Djaaboub a écarté la possibilité d’un retour a la retraite anticipée et sans condition d’age, adoptée en Algérie a une époque jugée exceptionnelle.

Le ministre Djaaboub a révélé, jeudi, devant les membres du Conseil de la Nation qu’il est impossible de  retourner a

la retraite anticipée compte tenu du déficit auquel est confrontée la Caisse nationale des retraites (CNR).

La Centrale syndicale insiste sur le retour a la retraite anticipée

L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a plaidé mercredi 24 février 2021 pour le retour a la retraite anticipée qui constitue, a ses yeux, un des droits des travailleurs et une solution pour inverser la courbe du chômage des jeunes.

Ferhat Chabekh, membre dirigeant a la Centrale syndicale a déclaré au micro de la Chaîne I de la Radio algérienne qu’il est «illogique d’imposer a un employer de continuer a exercer au-dela des 32 ans de service jusqu’a l’âge légal de départ a la retraite a 65 ans».

Pour lui, le retour a la retraite sans condition d’âge reste une des solutions a même de résoudre la problématique du chômage des jeunes, notamment les diplômés des universités et des centres de formation.

Cette option permet également, selon lui, de libérer des postes et de laisser places aux nouveaux employés.

Quant au prétexte justifiant la suspension de ce type de retraite dû selon le gouvernement au déficit de la CNR, l’interlocuteur a dit sans ambages qu’il appartient a l’exécutif d’y trouver une solution et ne pas obliger l’employé de rester en poste après avoir rempli ses 32 ans de service.

Retraite anticipée: voici la condition principale pour en bénéficier

Le Directeur général de la Caisse nationale des retraites (CNR), Slimane Melouka a dit qu’ouvrir a présent le dossier relatif a la retraite anticipée et le départ a la retraite sans condition d’age n’était guère possible dans la mesure où CNR est confronté a un énorme déficit.

«Rouvrir le dossier relatif a la retraite anticipée n’est pas envisagé a l’heure actuelle»,  a affirmé Melouka, le 14 janvier 2021, au micro de la Chaîne I de la Radio nationale. Pour cause, «la CNR est confrontée a un énorme déficit pour la troisième année consécutive», a-t-il expliqué.

Il fait savoir que ce déficit -qui date depuis 2019- est estimé a environ 700 milliards de dinars (70 000 milliards de centimes) d’où il fallait, a ses yeux, s’employer pour trouver un équilibre.

Estimant que cette option n’est point profitable aux employés, le responsable a appelé a faire une enquête sur le pouvoir d’achat des travailleurs et si bel et bien ce dispositif de retraite anticipée pourrait leur garantir un niveau de vie digne.

Plusieurs voix se sont élevées ces derniers mois pour réclamer le rétablissement du système de retraite anticipée et le départ a la retraite après 32 ans de service.

Après la suppression de la retraite anticipée en 2016, le sort du dossier des métiers dits “pénibles” confié a la Centrale syndicale et son secrétaire général Abdelmadjid Sidi Saïd demeure depuis inconnu.

Ajoutez un Commentaire

Tous les champs sont obligatoires et votre e-mail ne sera pas publié. Veuillez respecter la politique de confidentialité.

Votre commentaire a été envoyé pour examen, il sera publié après approbation!
Commentaires
0
Pardon! Il n'y a pas de contenu a afficher!