الإثنين 26 أوت 2019 م, الموافق لـ 25 ذو الحجة 1440 هـ آخر تحديث 01:45
الشروق العامة الشروق نيوز الشروق +
إذاعة الشروق
D.R

Abdelmoumen Ould Keddour, P-Dg de Sonatrach

L’Algérie n’a aucunement l’intention de couper l’approvisionnement en gaz du Maroc à travers le gazoduc transportant le gaz algérien vers l’Espagne via ce pays.

Pour Ould Keddour, Sonatrach a intérêt à ce que ce pipeline continue à fonctionner afin d’augmenter les capacités d’exportation.

S’exprimant lundi en marge d’une conférence de presse, Ould Keddour a révélé que le lancement par Sonatrach des travaux de réalisation de l’extension du gazoduc Pedro Duran Farrell (GPDF), reliant El Aricha dans la wilaya de Naama à Beni Saf dans la wilaya d’Ain Témouchent a été mal interprété par certaines parties.

Selon lui, certains auraient cru que Sonatrach allait couper l’approvisionnement en gaz du Maroc à travers le Medgaz traversant ce pays.

“Pourquoi couper ce pipeline ?”, s’est demandé le premier responsable de Sonatrach avant d’ajouter : “Nous avons intérêt à ce que pipeline reste. Mais, si les Marocains décident de le supprimer, c’est leur problème!”.

Hassen Houicha / Traduit par: Moussa. K.

https://goo.gl/W1T4sW
Maroc Ould Keddour Sonatrach

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close