الأحد 28 فيفري 2021 م, الموافق لـ 16 رجب 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Après l’annonce par le ministère de l’Industrie de l’octroi de quatre (4) agréments provisoires d’importation de véhicules neufs, nombreux sont ceux qui attendent impatiemment l’arrivée du premier véhicule en Algérie, dont le processus prendra des mois selon des experts.

De l’avis de l’homme d’affaires et président du Groupe “Elsecom Group”, Abderrahmane Achaibou, l’entrée du premier véhicule importé en Algérie ne se fera pas en moins de 5 mois.

Dans une déclaration faite au site de Echorouk ce mardi 19 janvier, l’homme d’affaires a affirmé que le processus d’acheminement des premiers véhicules importés en Algérie est encore long, d’où il fallait aux concessionnaires achever d’abord plusieurs démarches avant de se lancer dans l’importation.

Et l’interlocuteur d’expliquer, le concessionnaire ayant obtenu un agrément provisoire doit attendre qu’on lui délivre un agrément définitif et puis attendre que le ministère du Commerce s’assure, pour sa part, de sa conformité au cahier des charges mis en place.

Ainsi, commence, selon lui, un autre parcours aussi long pour le concessionnaire avant d’embarquer son premier contingent de véhicules à destination de l’Algérie.

Selon Abderrahmane Achaibou, il appartient à l’opérateur de passer une commande auprès du constructeur automobile, patienter jusqu’à ce qu’une réponse lui soit donnée et s’acquitter de toutes les procédures administratives dans le pays exportateur pour qu’enfin le premier véhicule soit acheminé vers le pays.

Interrogé sur une éventuelle baisse des prix à l’aune de la reprise des importations, il a écarté cette hypothèse dans la mesure où les prix sont, à ses yeux, tributaires de la loi de change, soutenant qu’importer des véhicules à mois de 10 000 dollars ne contribuera pas à la baisse des tarifs en raison de la dépréciation de la monnaie nationale.

L’identité des nouveaux concessionnaires inconnue

Le ministère de l’Industrie a annoncé, lundi soir, l’attribution de quatre (4) agréments provisoires d’importation de véhicules neufs à des concessionnaires dont les dossiers remplissent les conditions requises.

Toutefois, le département de Ferhat Aït Ali  n’a pas dévoilé l’identité des concessionnaires “chanceux” ayant obtenu le sésame.

Algérie Importation de véhicules neufs Ministère de l'Industrie

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close